La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 206,57
    -109,75 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    11 087,75
    -88,66 (-0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    27 120,53
    +128,32 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    0,9877
    -0,0109 (-1,10 %)
     
  • HANG SENG

    18 087,97
    +1 008,46 (+5,90 %)
     
  • BTC-EUR

    20 442,22
    +37,87 (+0,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    457,45
    -0,96 (-0,21 %)
     
  • S&P 500

    3 771,67
    -19,26 (-0,51 %)
     

Néobanque : 50 150 clients Revolut victimes d'un piratage informatique

Piratage Revolut
Piratage Revolut

La banque mobile Revolut a confirmé ce mardi qu'elle avait été victime d'un piratage début septembre. « Un tiers non autorisé » aurait réussi à s'infilter dans le système d'information de la fintech et à dérober les informations personnelles « d'un petit pourcentage » des clients de l'entreprise « pendant une courte période » a déclaré le porte-parole de Revolut, Michael Bodansky à TechCrunch.

0,16% des clients concernés

Au total, 0,16% des clients seraient concernés, selon Michael Bodansky. « Nous avons immédiatement identifié et isolé l'attaque pour limiter efficacement son impact et avons contacté les clients concernés. Les clients qui n'ont pas reçu d'e-mail n'ont pas été touchés », a-t-il poursuivi.

Installée à Londres, Revolut a fait le choix de déposer sa demande d'agrément d'établissement de crédit en Lituanie. La fintech a par conséquent fait une déposition auprès de l'Inspection nationale de la protection des données lituanienne.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- LEP, SCPI, or... Ces six placements peuvent protéger votre épargne contre l'inflation
- Compte pro : jusqu'à 19 euros de baisse sur les tarifs de Finom
- Prêt immobilier : le coup de pression des courtiers va-t-il finir par payer ?