La bourse ferme dans 5 h 5 min
  • CAC 40

    6 627,22
    +74,49 (+1,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 132,32
    +34,81 (+0,85 %)
     
  • Dow Jones

    33 919,84
    -50,63 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,1734
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 776,00
    -2,20 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    36 064,43
    -1 066,64 (-2,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 057,17
    -6,68 (-0,63 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,56
    +1,07 (+1,52 %)
     
  • DAX

    15 451,63
    +103,10 (+0,67 %)
     
  • FTSE 100

    7 065,56
    +84,58 (+1,21 %)
     
  • Nasdaq

    14 746,40
    +32,49 (+0,22 %)
     
  • S&P 500

    4 354,19
    -3,54 (-0,08 %)
     
  • Nikkei 225

    29 639,40
    -200,31 (-0,67 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • GBP/USD

    1,3640
    -0,0024 (-0,18 %)
     

Née d'un viol, elle obtient la condamnation de son père biologique 40 ans après les faits

·1 min de lecture

Carvell Bennett est l'auteur d'un viol sur mineure, mais il n'a jamais été condamné pour son acte horrible. Ce n'est que 40 ans après les faits que sa fille biologique, née du viol, a pu le faire condamner. L'homme, âgé de 74 ans actuellement, aurait pu s'en tirer sans avoir à payer pour ses actes. Cependant, sa fille biologique est restée forte et déterminée. Elle a "cherché à obtenir justice dans cette affaire pour elle-même et pour sa mère", explique le juge Martin Hurst.

Grâce à "l'acharnement et la détermination", justice est rendue. Pour le viol sur mineure de 13 ans, Carvell Bennett est condamné pour 11 ans de réclusion ferme. Pourtant, dans les années 70, l'époque du viol, l'acte n'a pas été reconnu par les autorités. Sa fille biologique a insisté et a mené une campagne pour rouvrir le dossier. Elle a même pu convaincre sa mère, la victime, de témoigner.

"Il avait toujours nié sa paternité"

Bien que Carvell Bennett ait toujours nié sa paternité, les résultats d'une analyse ADN sont sans équivoque. Il est impossible qu'il ne soit pas le père de sa fille née du viol. Enfin, Carvell Bennett ne nie pas avoir eu la relation sexuelle avec la mère de la plaignante. Cependant, il refuse catégoriquement le fait que cet acte soit un viol. Il parle d'une relation sexuelle avec consentement. En plus, il avance comme explication qu'il pensait que sa victime avait 16 ans. La plaignante en veut au violeur de sa mère d'avoir fait d'elle "l'incarnation (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Un adolescent tue sa soeur de 15 ans dans un camping
Son ex-compagne lui tend un guet-apens, il se retrouve avec des entailles profondes dans le corps
A 14 ans, il meurt après avoir pris moins d'un cachet d'ecstasy lors d'une soirée pyjama
Une femme décapitée en pleine rue par son petit ami
Un petit garçon convaincu d'avoir aperçu le fantôme d'une femme portée disparue

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles