Marchés français ouverture 48 min
  • Dow Jones

    34 798,00
    +33,20 (+0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,70
    -4,50 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    30 244,47
    -4,34 (-0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,1723
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    24 329,65
    +137,49 (+0,57 %)
     
  • BTC-EUR

    37 693,00
    +1 568,25 (+4,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 102,19
    -0,87 (-0,08 %)
     
  • S&P 500

    4 455,48
    +6,50 (+0,15 %)
     

Mohamed Bouhafsi, ému aux larmes : Ses adieux déchirants à RMC (VIDEO)

·1 min de lecture

C'est un Mohamed Bouhafsi totalement bouleversé qui a tiré sa révérence sur les ondes de RMC vendredi 23 juillet. Le consultant sportif de 29 ans faisait sa dernière apparition dans l'émission "Info Talk Sport". Une belle page qui se tourne pour l'une des figures emblématiques du groupe RMC, qui officiait sur la radio depuis 2011. À la rentrée, le jeune homme va se retrouver propulsé au coeur d'une nouvelle expérience. Il rejoint l'émission "C à vous" dans laquelle il apportera son éclairage sur l’actualité générale, aux côtés de Pierre Lescure, Patrick Cohen, Marion Ruggieri ou encore Émilie Tran Nguyen.

"J'ai passé 3655 jours formidables sur RMC. C'est la plus belle des maisons. C'est une maison incroyable qui m'a donné beaucoup de choses" a-t-il lancé, la voix étranglée par l'émotion. Et de poursuivre, les larmes aux yeux : "C'est la plus belle des choses qui restera pour moi, car elle m'a tout donné. J'ai rencontré des consultants formidables. Je jouais encore au ping pong avec Kevin juste avant de venir. Stephen m'a écrit. Eric di Meco qui est devenu un frère. J'ai rencontré Adrien, Pierre, toi, Jean-Louis et Antoine, Jimmy, les autres. C'est devenu une famille. C'est ma famille", a-t-il affirmé.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles