La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,97 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0405
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 754,00
    +8,40 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    15 818,23
    -166,47 (-1,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,28
    -1,66 (-2,13 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,82 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,96 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,06 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2091
    -0,0023 (-0,19 %)
     

En quelques minutes, on lui dérobe 1.500 euros à son domicile

SP/Peugeot

Soyez vigilants si vous recevez la visite d'une société de maintenance de stores mécaniques. La gendarmerie du Tarn-et-Garonne alerte sur le cas de deux personnes qui séviraient dans le département. Sur leur compte Facebook, les militaires expliquent qu'une personne a failli se faire escroquer de 1.500 euros en quelques minutes. Deux hommes se seraient faits passer pour deux techniciens en se présentant au domicile de leur victime. Une fois la maintenance faite, l'un d'entre eux aurait demandé un règlement de 20 euros, à payer uniquement par carte bancaire.

Ce dernier aurait alors présenté un terminal de paiement sur lequel la victime, croyant payer 20 euros, a composé une première fois son code secret. Il lui aurait ensuite demandé de composer à nouveau son code, prétextant que cela n'avait pas fonctionné la première fois. Dans les faits, la victime avait validé, sans s'en rendre compte, un premier paiement de 1.000 euros, puis un second de 500 euros. Les deux hommes seraient ensuite repartis très rapidement, expliquent les gendarmes, indiquant que la victime devait recevoir un reçu par e-mail. Heureusement, la fille de cette dernière a réussi à faire opposition à temps pour ces deux opérations, rapporte 20 Minutes, le 10 novembre dernier.

Ce n'est malheureusement pas la première fois que des malfaiteurs utilisent un terminal de paiement pour voler des victimes. En octobre, La Dépêche du Midi se faisait l'écho du stratagème de trois escrocs qui se faisaient passer pour des salariés (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'Iran menace Israël avec son nouveau missile hypersonique
Il réalise 30.000 euros d'économie d'énergie grâce à son four solaire "visionnaire"
Enseignement : Les mathématiques à nouveau obligatoires au lycée dès septembre 2023
Il invente une application pour être informé des chasses en temps réel
Face à la flambée des prix de l’énergie, les entreprises réclament plus de soutien du Gouvernement