Marchés français ouverture 3 h 22 min
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    29 213,04
    +187,58 (+0,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1650
    +0,0031 (+0,27 %)
     
  • HANG SENG

    25 761,47
    +351,72 (+1,38 %)
     
  • BTC-EUR

    53 949,03
    +226,35 (+0,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 465,70
    +14,06 (+0,97 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     

Migrants : un navire surpeuplé débarque à Lampedusa sur fond de forte hausse des traversées

·1 min de lecture

Rarement autant de migrants avaient débarqué en une seule fois à Lampedusa : 686 hommes, femmes et enfants, entassés sur un bateau de pêche sont arrivés dans la soirée sur l'île italienne.

Originaires d'Afrique et d'Asie

La plupart sont originaires de pays d'Afrique - Égypte, Tchad, Maroc, Soudan, Nigeria, Éthiopie, Sénégal - ou d'Asie - Syrie en tête, et Bangladesh.

Dès leur arrivée, ces migrants ont été soumis au protocole sanitaire en vigueur puis conduits au centre d'accueil de Lampedusa qui héberge déjà plus de 1 000 personnes soit quatre fois plus que sa capacité.

Les traversées vers l'Italie en forte hausse

Après une accalmie, les traversées entre la côte africaine, essentiellement la Libye, et l'Italie sont nettement reparties à la hausse cette année : déjà plus de 44 000 migrants, soit quasiment deux fois plus qu'en 2020, et six fois plus qu'en 2019.

A titre de comparaison, l'Espagne a vu arriver cette année sur son sol plus de 25 000 migrants, la Grèce environ 6 000.

Plus de 22 000 migrants morts en Méditerranée en vingt ans

Sans oublier le nombre de morts qui dépasse déjà le millier depuis le début de l'année en Méditerranée. En vingt ans, plus 22 000 personnes ont péri en tentant de gagner l'Europe pour se mettre en sécurité

C'est au large de Lampedusa qu'eut lieu il y a huit ans l'un des drames les plus retentissants de la crise migratoire avec 368 morts. Pour leur rendre hommage, une action de sensibilisation intitulée "Nous sommes tous dans le même bateau" sera organisée dès vendredi dans plusieurs écoles italiennes et européennes.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles