La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 153,29
    -74,17 (-0,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Michel-Edouard Leclerc soutient le Nutri-Score et montre du doigt les mauvais élèves

OceanProd/Adobe Stock

Michel-Edouard Leclerc part en guerre contre les industriels ! Dans un article publié sur son blog le 18 novembre 2022, il pointe du doigt ceux qui font l’impasse sur le Nutri-Score. "Il reste encore du chemin à faire et beaucoup continuent de résister en coulisses", regrette-t-il. Michel-Edouard Leclerc accuse donc "certains industriels de l’agroalimentaire" de retarder l’inévitable. Et d’asséner : "En ce moment, dans les coulisses du pouvoir, ces derniers ferraillent sec pour essayer de tordre le cou à ce dispositif", dénonçant ainsi le lobbying.

Selon Michel-Edouard Leclerc, cette vignette est indispensable pour aiguiller le consommateur et le pousser à acheter de meilleurs produits et ainsi améliorer "l’impact santé". À ce titre, Michel-Edouard Leclerc érige son entreprise en modèle : "E.Leclerc a fait le choix de soutenir le Nutri-Score, et le démontre en l'apposant sur tous ses produits à marque propre, notamment la Marque Repère... Même Eco+ s'y est mis, comme quoi on peut faire des produits pas chers et ne pas craindre la transparence pour le consommateur."

Pour ce faire, il en appelle aux "organisations de santé et de consommateurs". En outre, Michel-Edouard Leclerc demande à ses clients de faire pression sur leurs marques favorites comme Lindt, Kinder, Amora, Tropicana, Socopa, La laitière, Magnum, Innocent, Heinz, Herta, Boursin, Benedicta, Carte d’Or, Pressade ou encore Maille. Il reconnaît toutefois que certaines marques ont adopté leur Nutri-Score sur l’entièreté (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le dollar profite de la remontée du Covid-19 en Chine, où va l’euro ? Le conseil Bourse
La fortune d’Elon Musk a fondu de 100 milliards de dollars depuis le début de l’année
Kering : le directeur artistique de Gucci quitte la marque italienne
Football : les propriétaires de Manchester United ouvrent la voie à une vente du club, qui s'envole en Bourse
Chine : manifestation de salariés dans la plus grande usine d'iPhone du monde