La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 321,68
    -73,33 (-0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,0532
    +0,0003 (+0,03 %)
     
  • Gold future

    1 809,90
    -5,30 (-0,29 %)
     
  • BTC-EUR

    16 107,04
    -130,69 (-0,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    402,67
    +1,24 (+0,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,21
    -0,01 (-0,01 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 404,15
    -78,30 (-0,68 %)
     
  • S&P 500

    4 057,52
    -19,05 (-0,47 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2287
    +0,0030 (+0,25 %)
     

Vous mettez plusieurs alarmes pour vous réveiller ? C’est un signe de fatigue chronique

Nombreuses sont les personnes qui répètent leur alarme le matin. Cette pratique est liée à des problèmes récurrents de sommeil.

Le réveil sonne. Vous vous réveillez. Mais là, c’est le drame : vous appuyez sur le bouton « répéter » du smartphone, ou sur le bouton snooze du réveil, ou bien encore vous avez programmé plusieurs alarmes (6h, 6h15, 6h20…). Dès lors, malgré l’alarme initialement programmée pour 6h, vous ne vous levez finalement qu’à 6h30.

Pensez-vous être le seul ou la seule dans cette situation ? Ce n’est pas le cas et une étude publiée dans le journal Sleep en novembre 2022 le confirme. Dans cette publication, la pratique est même décrite comme une « méthode habituelle » pour se réveiller.

« Les réveils, les smartphones, ont tous un bouton ‘snooze’. Le corps médical s’oppose généralement à l’utilisation de la sieste, mais lorsque nous avons cherché à savoir quelles données concrètes existaient, nous n’en avons trouvé aucune », expliquent les auteurs pour justifier leur démarche. « Maintenant, nous disposons de données qui prouvent à quel point cette pratique est courante — et il y a encore tant de choses que nous ne savons pas. »

On connaît tellement ce geste. // Source : Pexels
On connaît tellement ce geste. // Source : Pexels

Plus il y a de fatigue, plus il y a d’alarmes

L’étude a suivi 450 personnes salariées à temps plein depuis plusieurs années.

[Lire la suite]