La bourse ferme dans 8 h 22 min
  • CAC 40

    6 739,73
    0,00 (0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,58
    -203,66 (-4,74 %)
     
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,06 (-2,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1270
    -0,0050 (-0,44 %)
     
  • Gold future

    1 796,70
    +8,60 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    51 129,29
    +2 345,59 (+4,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 440,15
    -15,26 (-1,05 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,52
    +3,37 (+4,94 %)
     
  • DAX

    15 257,04
    0,00 (0,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 044,03
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,54 (-2,23 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,92
    -467,70 (-1,63 %)
     
  • HANG SENG

    23 880,87
    -199,65 (-0,83 %)
     
  • GBP/USD

    1,3322
    -0,0016 (-0,12 %)
     

Martinique: un bébé meurt après avoir passé plusieurs heures dans une voiture fermée

·1 min de lecture
Le parquet a ouvert une enquête pour homicide involontaire. (PHOTO D'ILLUSTRATION) - AFP
Le parquet a ouvert une enquête pour homicide involontaire. (PHOTO D'ILLUSTRATION) - AFP

Une petite fille de quatre mois est morte mardi dans une voiture laissée plusieurs heures sur le parking d'un centre commercial de la commune du Lamentin en Martinique, a appris l'AFP ce mercredi auprès du parquet de Fort-de-France.

La mère qui devait déposer le nourrisson à la crèche a oublié sa présence dans le véhicule en se rendant sur son lieu de travail. C'est le père de la fillette qui a donné l'alerte après que la crèche lui a signalé l'absence du nourrisson à la mi-journée.

Le décès a été constaté entre 14h30 et 15 heures, malgré les soins portés par les services de secours.

Six heures en plein soleil

Selon les premières constatations, le nourrisson est mort de déshydratation après être resté six heures dans le véhicule fermé, en plein soleil, selon le parquet.

Le parquet a ouvert une enquête pour homicide involontaire. Les policiers de la direction départementale de la sécurité publique ont été chargés des investigations.

Pour l'heure, les parents, particulièrement choqués, n'ont pas encore été entendus par les enquêteurs. Ils ont été dirigés vers une cellule de prise en charge psychologique et seront entendus ultérieurement, notamment pour préciser leur emploi du temps.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles