Marchés français ouverture 3 h 13 min
  • Dow Jones

    32 223,42
    +26,76 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 662,79
    -142,21 (-1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    26 601,03
    +53,98 (+0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0443
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    20 385,90
    +435,69 (+2,18 %)
     
  • BTC-EUR

    29 084,05
    -130,37 (-0,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    681,02
    +438,34 (+180,63 %)
     
  • S&P 500

    4 008,01
    -15,88 (-0,39 %)
     

Ce magasin Carrefour voulait interdire à ses clients de porter un masque

"Masques interdits afin de lutter contre la démarque et conformément à la loi N°2010-1192 du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public, merci de rester à visage découvert dans notre établissement". Un message que des clients ont pu découvrir sur la porte d'entrée d'un magasin Carrefour de Grenoble le 1er mai dernier. Interloqués, certains d'entre eux et des internautes ont interrogé le service CheckNews de Libération pour savoir si une telle demande était légale. Nos confrères ont donc joint le magasin en question et son gérant a confirmé l'authenticité des affiches (il y en a deux).

Selon lui, il faut "être identifiable dans les établissements recevant du public" et donc la mesure a été instaurée "dans un but sécuritaire" afin d'éviter les vols. Puisque selon lui, quand le masque était obligatoire, il ne pouvait pas identifier ceux qui entrer pour commettre un larcin et les autres. "Avec l'affiche, ça veut dire que chez nous, il faut être identifiable". Dès lors que des gens rentrent "avec des lunettes, un chapeau et un masque", le patron du magasin estime "qu'ils ne le font pas pour se protéger du Covid" et leur montre donc "l'affiche à l'entrée", explique-t-il à Libération.

Problème, même si le masque n'est plus obligatoire dans les établissements recevant du public depuis la mi-mars, la loi de 2010 invoquée par le gérant est plus précise qu'il ne l'indique. En effet, comme le confirme un avocat auprès de CheckNews, l'interdiction invoquée dans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Inflation : Leclerc va compenser les hausses de prix avec des bons d'achat
E-commerce : comment Veepee est devenu un poids lourd... tout en restant fidèle à son modèle d’origine
Engie signe un contrat pour du gaz naturel liquéfié américain et suscite la colère des ONG
Un premier billet d’avion NFT vendu pour une petite fortune
BNP Paribas profite de la bonne performance de sa banque de financement et d'investissement

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles