La bourse ferme dans 1 h 58 min
  • CAC 40

    6 729,26
    -24,71 (-0,37 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 967,50
    -17,00 (-0,43 %)
     
  • Dow Jones

    34 151,93
    -243,08 (-0,71 %)
     
  • EUR/USD

    1,0481
    -0,0047 (-0,45 %)
     
  • Gold future

    1 797,80
    -17,40 (-0,96 %)
     
  • BTC-EUR

    16 132,14
    -249,20 (-1,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    401,19
    -0,24 (-0,06 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,30
    +0,08 (+0,10 %)
     
  • DAX

    14 557,45
    +67,15 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 535,93
    -22,56 (-0,30 %)
     
  • Nasdaq

    11 482,45
    +14,45 (+0,13 %)
     
  • S&P 500

    4 038,21
    -38,36 (-0,94 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2199
    -0,0057 (-0,47 %)
     

La méga-fusée de la Nasa risque de ne pas décoller avant novembre

SLS Space Launch System
SLS Space Launch System

Les soucis techniques et la tempête tropicale qui touche la Floride sont autant d’embûches pour le décollage de la méga-fusée de la Nasa. Le Space Launch System (SLS) pourrait ne prendre son envol qu’en novembre.

Décidément, les débuts opérationnels de la méga-fusée SLS sont laborieux. Depuis la fin août, l’agence spatiale américaine cherche une opportunité pour faire partir le Space Launch System, dans le cadre de la mission Artémis 1. Mais depuis un mois, la Nasa enchaîne les mauvaises nouvelles. Soit il y a des problèmes techniques, soit la météo est trop dégradée.

La Nasa évoque une tentative en novembre

Avec le mois de septembre qui s’achève, la question qui va se poser est de savoir si un tir en octobre pourrait avoir lieu. Ce n’est même pas certain : À CNN, le patron de la Nasa, Bill Nelson, a indiqué que l’envol du SLS a davantage de chances d’avoir lieu à la mi-novembre. Une autre fenêtre de tir est envisagée pour la fin du mois d’octobre, mais la Nasa y croit moins.

Le SLS a été mis à l’abri fin septembre, compte tenu de l’évolution défavorable de la tempête tropicale Ian. Sa trajectoire récente l’a amené à passer Cuba et à faire route vers la Floride. Or c’est justement dans cet État américain que se trouvent le pas de tir du centre spatial Kennedy et la fusée.

[Lire la suite]