La bourse est fermée

L'UFC - Que Choisir lance une action de groupe contre Natixis

AFP / Illustration

L’association de consommateurs dénonce des frais bancaires trop importants prélevés à certains clients.

L’association de consommateurs UFC – Que Choisir s’attaque à la banque Natixis. Elle vient de lancer une action de groupe contre la banque. Dans son viseur, des frais bancaires trop importants prélevés aux clients.

L’action de groupe a été lancée mercredi, devant le tribunal de grande instance de Paris contre Natixis Asset Management (NAM). L’UFC – Que Choisir s’appuie sur une décision de la commission des sanctions de l’Autorité des marchés financiers (AMF), de juillet dernier, qui avait infligé 35 millions d’euros d’amende à Natixis pour ne pas avoir respecté ses obligations en matière d’informations et de structuration des frais de gestion.

Un préjudice de plusieurs centaines d’euros par client

L’UFC cible plus précisément 133 placements financiers, des fonds à formule, commercialisés entre 2012 et 2015. “Faute de réponse satisfaisante de NAM à sa démarche amiable, l’UFC-Que Choisir engage une action de groupe devant le TGI de Paris afin d’indemniser les consommateurs ayant souscrit à l’un ou plusieurs de ces fonds auprès des Banques Populaires ou Caisses d’Épargne”, explique l’association de défense des consommateurs dans un communiqué.

Selon l’association, le préjudice peut atteindre plusieurs centaines d’euros par consommateurs. L’UFC a lancé un appel à témoins auprès d’éventuels clients concernés.


Contacté par Le Parisien, un porte-parole de Natixis se défend, expliquant qu'”aucun client n’a été lésé”. ” Les fonds ont délivré les performances indiquées dans la documentation commerciale et les frais de gestion maximums indiqués dans le prospectus ont été scrupuleusement respectés”, ajoute le porte-parole.

A LIRE AUSSI>> Une action de groupe, comment ça marche ?