Publicité
Marchés français ouverture 5 h 26 min
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    38 819,20
    -80,82 (-0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0012 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    18 827,35
    0,00 (0,00 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 838,70
    +564,41 (+0,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 495,20
    +11,01 (+0,74 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     

Louer son smartphone, est-ce que ça vaut le coup ?

WavebreakMediaMicro/Adobe Stock

Louer son téléphone comme on loue une voiture, en voilà un drôle de concept ! L’idée fait pourtant son chemin à mesure que les tarifs de ces terminaux n’en finissent pas de flamber. En France, depuis 6 ans, le prix d’achat moyen d’un smartphone a bondi de plus de 31 %, à 487 €, selon les calculs du cabinet GFK. Et à ce tarif-là, bien sûr, on est loin de pouvoir s’offrir un modèle dernier cri tel que l’iPhone 15. Lancée en septembre, la Rolls d’Apple frise le millier d’euros dès l’entrée de gamme et atteint près de 1 500 euros dans sa version la plus musclée, soit l’équivalent d’un très gros Smic net. D’où l’idée suivante : plutôt que d’avoir à débourser d’un coup plusieurs centaines d’euros pour acquérir un terminal, de nouveaux prestataires vous proposent désormais d’en régler tout au plus quelques dizaines chaque mois, moyennant tout de même un apport - et à condition, souvent, de vous engager sur la durée. Au final, le jeu en vaut-il la chandelle ?

Pour répondre à cette question, Capital.fr s’est basé sur les offres de Mobile.Club, Next Mobiles et Loue Ton Mobile, 3 startups françaises qui ont fait de cette nouvelle activité leur spécialité en proposant essentiellement des terminaux de marques Apple et Samsung. Pionnière en France, depuis son lancement en 2018, Mobile.Club revendique aujourd’hui environ 30 000 abonnés dans l’Hexagone, en Belgique et au Luxembourg. Elle compte partir dès l’an prochain à la conquête de l’Europe, en Espagne, Portugal, Allemagne et Pays-Bas notamment. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Tesla : des salariés suédois débrayent, vers une grève générale chez le constructeur ?
BNP Paribas et Société générale se font damer le pion par Crédit agricole : le conseil Bourse
TF1+ : qu’est-ce que cette nouvelle offre de streaming gratuite ?
Orpea : augmentation de capital massive, Caisse des dépôts, Maif, CNP et MACSF vont prendre le contrôle
CAC 40 : la Bourse dans le vert, les chiffres de l'inflation américaine scrutés