Publicité
La bourse ferme dans 5 h 44 min
  • CAC 40

    8 113,96
    +21,85 (+0,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 051,90
    +26,73 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    39 671,04
    -201,95 (-0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,0847
    +0,0020 (+0,18 %)
     
  • Gold future

    2 364,20
    -28,70 (-1,20 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 205,46
    -291,90 (-0,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 502,94
    +0,28 (+0,02 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,92
    +0,35 (+0,45 %)
     
  • DAX

    18 751,35
    +71,15 (+0,38 %)
     
  • FTSE 100

    8 374,35
    +4,02 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    16 801,54
    -31,08 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 307,01
    -14,40 (-0,27 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,2719
    -0,0001 (-0,01 %)
     

Logement social : devrez-vous bientôt payer un surloyer ?

Witthaya Prasongsin / Getty Images

Les locataires du parc HLM doivent-ils s’attendre à payer bientôt des surloyers plus lourds ? Un projet de loi relatif au développement de l’offre de logements abordables, qui doit être présenté en Conseil des ministres début mai, prévoit en tout cas d'aller dans ce sens. Ce texte, dont l’ébauche a pu être consultée par Capital, prévoit en effet d’étendre le nombre de locataires qui pourraient être soumis à un supplément de loyer de solidarité (SLS).

Pour rappel, ce surloyer est aujourd’hui payé par les locataires dont les ressources fiscales dépassent de 20% les plafonds maximums autorisés pour l'attribution d'un logement social. On parle ici de ménages dont la situation personnelle a évolué après leur arrivée dans le logement, grâce à une hausse de salaire, une mutation professionnelle, un départ en retraite, un divorce, le départ d’un enfant du logement, etc. Plus les revenus fiscaux dépassent les plafonds, plus le locataire paye un complément de loyer élevé pour rester en droit d’occuper son logement.

Ce surloyer est calculé selon des règles complexes, qui tiennent compte à la fois de la surface habitable du bien, de sa zone géographique, et d’un coefficient défini par décret en fonction du niveau de dépassement de ressources du ménage locataire.

Toutefois, à l’heure actuelle de nombreux ménages sont exemptés de cette surtaxe. Pour comprendre, rappelons qu’il existe trois grandes «familles» de logements sociaux :

PUBLICITÉ

Ainsi, les compléments de loyers s’appliquent d’abord aux locataires (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Natalie Portman s'installe dans un hôtel particulier, l'un des plus prestigieux de Paris
Propriétaires d’un logement insalubre, ils doivent rembourser 33 000 euros à leurs locataires
Immobilier : un manoir mis en vente via un jeu concours pour la somme de… 10 euros
HLM : vers un supplément pour 120 000 ménages supplémentaires ?
Propriétaire, vous cherchez à limiter les charges de votre résidence secondaire ? Racontez-nous !