Publicité
Marchés français ouverture 1 h 55 min
  • Dow Jones

    38 852,86
    -216,74 (-0,55 %)
     
  • Nasdaq

    17 019,88
    +99,08 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    38 672,24
    -183,13 (-0,47 %)
     
  • EUR/USD

    1,0851
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 531,29
    -289,87 (-1,54 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 324,88
    +972,56 (+1,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,66
    -42,80 (-2,86 %)
     
  • S&P 500

    5 306,04
    +1,32 (+0,02 %)
     

Lydia lance sa banque avec un compte courant rémunéré et une carte bancaire gratuite

Illustration Capital/Freepik

Elle entre dans le grand bain. Plus de 10 ans après sa naissance, l’application de transfert d’argent Lydia a officialisé le 15 mai le lancement de sa banque, Sumeria, en référence à la civilisation sumérienne, la première à avoir mis sur pied un système de comptes commerciaux. La licorne française s’implante donc définitivement sur le paysage bancaire en renommant et enrichissant son offre «Lydia compte», fraîchement lancée en avril. Pour pouvoir conquérir 5 millions de clients d’ici 2027 - «Lydia compte» en rassemblait déjà 2 millions -, la fintech investira 100 millions d’euros en 3 ans, financés sur des fonds propres et ses futures marges, et embauchera 400 personnes. Elle pourra aussi puiser sur les 6 millions d’utilisateurs de «Lydia», l’application dédiée aux virements entre particuliers.

Au-delà de ce plan d’action, l’entreprise compte avant tout sur sa nouvelle promesse pour séduire les foules : rémunérer les comptes de dépôt de ses clients. La fin de l'environnement de taux bas lui permet d’activer ce levier. «Les établissements ont progressivement délaissé cette activité non rentable. Pourtant, 500 milliards d’euros dorment actuellement sur les comptes courants des particuliers. Nous devenons ainsi la seule banque à rémunérer cet argent», s’est félicité Cyril Chiche, le président de Lydia, lors d’une conférence de presse tenue à l’Hôtel de Crillon, à Paris, ce mercredi 15 mai. Le rendement est fixé à 4% jusqu’à fin août, en guise d’offre promotionnelle, avant de de s’établir (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Assurance vie et succession : attention à bien rédiger la clause bénéficiaire
Qu'est-ce qu'une lettre de change ?
Succession : les Français ignorent toujours le PER… et c’est une grosse erreur
Immobilier : «J’ai 80 000 euros, comment les placer pour acheter un bien d'ici 2 ans ?»
Energie : votre fournisseur vous a facturé un gros rattrapage, quels recours avez-vous ?