Marchés français ouverture 10 min
  • Dow Jones

    31 802,44
    +306,14 (+0,97 %)
     
  • Nasdaq

    12 609,16
    -310,99 (-2,41 %)
     
  • Nikkei 225

    29 027,94
    +284,69 (+0,99 %)
     
  • EUR/USD

    1,1886
    +0,0034 (+0,29 %)
     
  • HANG SENG

    28 590,72
    +49,89 (+0,17 %)
     
  • BTC-EUR

    45 282,52
    +2 587,13 (+6,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 084,30
    +60,09 (+5,87 %)
     
  • S&P 500

    3 821,35
    -20,59 (-0,54 %)
     

L'Iran parmi les premiers sujets qu'abordera Biden avec des alliés des USA

·1 min de lecture
L'IRAN PARMI LES PREMIERS SUJETS QU'ABORDERA BIDEN AVEC DES ALLIÉS DES USA

WASHINGTON (Reuters) - Les Etats-Unis ont pour objectif de renforcer les restrictions sur le programme nucléaire de l'Iran et cette question fera partie des premiers sujets qu'abordera le président Joe Biden avec des homologues étrangers et des alliés, a déclaré mercredi la porte-parole de la Maison blanche, Jen Psaki.

Joe Biden a exprimé par le passé son intention de ramener les Etats-Unis dans l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien si Téhéran en respectait à nouveau les termes. Donald Trump a dénoncé en 2018 le Plan d'action global commun (PAGC, ou JCPOA en anglais) et rétabli les sanctions américaines contre l'Iran.

"Le président a dit clairement qu'il pensait que, via une diplomatie de suivi, les Etats-Unis chercheront à allonger et renforcer les contraintes nucléaires de l'Iran et répondre à d'autres motifs de préoccupation", a dit Jen Psaki.

"L'Iran doit recommencer à respecter les restrictions sur son nucléaire en vertu de l'accord pour que cela avance", a-t-elle ajouté lors d'un point de presse.

Antony Blinken, choisi par Joe Biden comme secrétaire d'Etat et dont la nomination doit être confirmée par le Sénat, a déclaré mardi que Washington n'était pas contraint de prendre rapidement une décision sur un retour ou non dans le cadre de l'accord.

A Téhéran, le président iranien Hassan Rohani a exhorté mercredi Joe Biden à faire en sorte que les Etats-Unis redeviennent partie prenante du PAGC.

(Trevor Hunnicutt; version française Jean Terzian)