La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 260,81
    -329,60 (-1,11 %)
     
  • Nasdaq

    10 802,92
    -65,00 (-0,60 %)
     
  • Nikkei 225

    26 431,55
    -722,28 (-2,66 %)
     
  • EUR/USD

    0,9614
    -0,0075 (-0,77 %)
     
  • HANG SENG

    17 855,14
    -78,13 (-0,44 %)
     
  • BTC-EUR

    19 941,89
    +123,17 (+0,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    439,88
    +6,78 (+1,57 %)
     
  • S&P 500

    3 655,04
    -38,19 (-1,03 %)
     

L'enseigne Noz ferme au moins vingt magasins en France

Groupe Noz

Le numéro un autoproclamé du déstockage en Europe est dans l'œil du cyclone. Pas moins de vingt magasins ont définitivement fermé leurs portes le 3 septembre. L’entreprise, créée en 1976 à Laval, revendique 550 millions d’euros de chiffre d’affaires et trois cents enseignes en France. Avec huit magasins qui cessent leur activité, le Nord-Ouest, mère patrie du groupe de distribution, est particulièrement touché, comme le relève Ouest France, le 8 septembre.

"Le magasin Noz de… fait face à une baisse de chiffre d’affaires depuis quelques mois. Malheureusement, dans le contexte économique actuel, nous connaissons des difficultés d’approvisionnement au niveau des centrales d’achat. La marchandise arrivant en flux poussé, nous ne sommes plus en mesure de continuer à approvisionner correctement certains magasins. Malgré les différentes actions menées, les résultats ne sont pas là pour ces magasins", indique le groupe dans un communiqué envoyé à plusieurs journalistes.

Malgré les explications avancées par la direction du groupe, la fermeture de plusieurs magasins Noz pourrait aussi s'expliquer par la concurrence acharnée qui sévit dans le secteur du hard discount. C'est en tout cas, l'avis de LSA qui, dans un article publié ce vendredi, mentionne l'incapacité des enseignes Noz à rivaliser avec les magasins B&M ou Action, quand ces derniers sont situés à proximité.

Qu’en est-il des salariés ? Le même courrier précise que des actions concernant les collaborateurs de ces magasins sont mises (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Rachat de Twitter : un nouvel élément ajouté au dossier pourrait profiter à Elon Musk
En difficulté financière, la compagnie roumaine Blue Air annule ses vols en Europe
Scandale Orpea : des mauvais traitements dénoncés en Autriche
Twitter aurait accepté de payer une fortune au lanceur d'alerte qui accuse le réseau de mensonges
La Banque de France voit un "fort ralentissement" de la croissance en 2023