Marchés français ouverture 6 h 16 min
  • Dow Jones

    30 946,99
    -491,31 (-1,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 181,54
    -343,06 (-2,98 %)
     
  • Nikkei 225

    26 781,65
    -267,82 (-0,99 %)
     
  • EUR/USD

    1,0525
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,47 (+0,85 %)
     
  • BTC-EUR

    19 277,42
    -574,99 (-2,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    439,34
    -10,72 (-2,38 %)
     
  • S&P 500

    3 821,55
    -78,56 (-2,01 %)
     

L'Allemagne donne un beau coup de pouce à son salaire minimum

Le parlement allemand a approuvé vendredi 3 juin le relèvement du salaire minimum horaire à 12 euros brut au 1er octobre, une mesure phare du programme du chancelier Olaf Scholz mais pas exempte de critiques dans un contexte d'inflation galopante. "La sécurité et la paix sont les priorités du gouvernement en ces temps difficiles", a souligné devant le Bundestag le ministre du Travail Hubertus Heil, estimant que cette revalorisation était une "question de respect" et participait du sentiment de sécurité des travailleurs.

Cette mesure va améliorer la rémunération de près de 6,2 millions de salariés sur une population active de 45,2 millions de personnes. Le "Smic" horaire allemand sera augmenté en deux étapes, de 9,82 à 10,45 euros le 1er juillet puis à 12 euros le 1er octobre, dopant le pouvoir d'achat global de 4,8 milliards d'euros au sein de la première économie européenne, selon la Confédération allemande des syndicats (DGB). Il s'agissait d'une promesse centrale de la coalition avec Verts et libéraux dirigée par le social-démocrate Olaf Scholz depuis décembre.

Elle est saluée par les syndicats au moment où le pouvoir d'achat est rogné par une inflation qui enchaîne les records depuis près d'un an. En mai, la hausse des prix a atteint 7,9%. Mais selon un sondage de l'organisation patronale "Familienunternehmen" auprès de 800 de ses membres, 89% des chefs d'entreprises craignent que cette mesure renchérisse leurs coûts et donc in fine les prix, avec une nouvelle accélération (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'appel de célébrités pour un "secrétariat d’État à la Condition animale"
Affaire de la "sextape" : Benzema renonce à son appel, dossier clos
“L’inflation dérape, le pire reste à venir pour la France et la zone euro”
La police croit à un braquage, des amateurs d'escape game arrêtés
Retraites, carburants, pouvoir d'achat... Macron donne le ton de son nouveau quinquennat

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles