La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 946,63
    -111,89 (-0,32 %)
     
  • Nasdaq

    14 742,18
    +81,61 (+0,56 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,1819
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • BTC-EUR

    33 961,44
    +1 869,95 (+5,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    941,48
    +11,55 (+1,24 %)
     
  • S&P 500

    4 399,09
    -2,37 (-0,05 %)
     

L’EuroFighter assemblé en Suisse ? La proposition d’Airbus pour décrocher le contrat à 5,5 milliards d’euros

·1 min de lecture

Airbus a décidé de frapper fort pour rafler le contrat suisse, rapporte La Tribune. Un contrat qui devrait porter sur pas moins de 30 à 40 appareils de combat et dont le montant total est estimé à six milliards de francs suisses, soit plus de 5,5 milliards d'euros. Pour cela, le constructeur européen a proposé d'assembler l'Eurofighter dans le pays helvète en cas de victoire face à ses concurrents.

Une annonce faite à quelques jours du choix final du gouvernement suisse. Ce dernier a le choix entre l'Eurofighter justement, le Rafale de Dassault, le F/A-18 Super Hornet de Boeing ou encore le F35-A Lightning de Lockheed Martin. Saab et son Gripen E ont déjà renoncé, rappellent nos confrères. Mais cette offre de dernière minute d'Airbus n'est pas sans arrière-pensée puisque comme l'explique La Tribune, le constructeur qui sera sélectionné devra "compenser 60% de la valeur du contrat en passant des commandes à l'industrie suisse". Des offsets qui devront être répartis en outre entre les différentes régions suisses (alémanique, romande et italienne).

>> A lire aussi - Airbus pourrait vendre des avions de combat Eurofighter à la Suisse

Le gouvernement suisse veut en effet remplacer sa flotte d'avions composée de 56 appareils jusqu'alors (des F/A-18 et des F5). Raison pour laquelle, au total, ce pourraient être entre 30 et 40 appareils qui seraient construits, mais le nombre total sera déterminé à l'issue de l'appel d'offres et selon le coût de construction de l'avion choisi. L'appel (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Clap de fin pour Vivarte qui annonce vouloir céder Minelli
Crédit Agricole “profite de la remontée des taux” : le conseil Bourse du jour
Écologie : “les entreprises sont les mieux placées pour changer le monde”
Le dollar a-t-il touché le fond ?
Les toilettes des gares de la SNCF gratuites dès 2022

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles