La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 585,91
    -245,97 (-1,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

“L’envol de la Bourse et la réforme des retraites sont deux paris à haut risque”

d3sign/Getty Images

CAC 40 qui décolle et réforme des retraites en France : ce sont les deux sujets chauds du moment. Et, aussi fou que cela puisse paraître, il existe un lien notable entre ces deux évènements : ils constituent, l’un comme l’autre, des coups de poker particulièrement dangereux. En effet, des blocages durables de l'économie française et une réforme ratée des retraites pourraient engendrer une crise économique, sociétale et politique en France avec de graves conséquences durables pour les entreprises et les particuliers. Et ce, d'autant que le moral des Français se maintient sur des planchers quasiment historiques (source Insee, voir graphique ci-après) et que la classe moyenne s'est fortement appauvrie avec la flambée de l'inflation en 2022.

Autrement dit, l’ampleur de la mobilisation contre la réforme des retraites tient moins à cette dernière qu’au ras-le-bol global des citoyens, après plusieurs trimestres de baisse de leur pouvoir d’achat. En outre, dans un pays où la culture économique est très faible et souvent détournée au profit de la “lutte des classes”, les Français ont du mal à comprendre pourquoi il est nécessaire de combler un déficit des retraites de l’ordre de 12 milliards d’euros par an, alors que depuis le début 2020, la dette publique de la France a flambé de 581,9 milliards d’euros.

Comme nous n’avons cessé de la dénoncer depuis deux ans, les dirigeants français finissent simplement par subir les excès du “quoiqu'il en coûte” et de la distribution de chèques à la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CAC 40 : la Fed rassure, le Nasdaq s'envole, la Bourse de Paris reste soutenue, EDF à surveiller
Quelques salariés de TikTok peuvent biaiser l’algorithme pour choisir qu’une vidéo devienne virale
La société de VTC LeCab annonce un tarif horaire minimum de 35 euros pour ses chauffeurs
Biotechnologie : cette entreprise assure avoir prolongé la vie de souris en reprogrammant leurs cellules
Aides Covid : il se fait passer pour un chef d’entreprise et touche 25.000 €