Marchés français ouverture 8 h 41 min
  • Dow Jones

    29 490,89
    +765,38 (+2,66 %)
     
  • Nasdaq

    10 815,43
    +239,82 (+2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    26 215,79
    +278,58 (+1,07 %)
     
  • EUR/USD

    0,9829
    +0,0028 (+0,29 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    19 914,12
    +214,30 (+1,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    444,05
    +8,70 (+2,00 %)
     
  • S&P 500

    3 678,43
    +92,81 (+2,59 %)
     

L’ancien président de l’Unef perd son procès contre le Quai d’Orsay

Pierre MOREL/Gamma-Rapho via Getty Images

Jean-Baptiste Prévost était promis à un brillant avenir. Diplômé de Sciences Po Paris (où il a fait un master en affaires publiques), il a été président de l’Unef de 2007 à 2011. Entre 2013 et 2017, sous la présidence Hollande, il a été membre du cabinet de plusieurs ministres de l’Enseignement supérieur (Geneviève Fioraso, Najat Vallaud-Belkacem et Thierry Mandon). Enfin, en juillet 2017, il a décroché un CDD de deux ans en tant que “conseiller de coopération et d'action culturelle” au sein du service de coopération et d'action culturelle de l'ambassade de France à Malte.

Mais Jean-Baptiste Prévost a alors été rattrapé par des révélations sur ce qui s’est passé à l’Unef sous sa présidence. Le 28 novembre 2017, soit deux mois et demi après son arrivée à l’ambassade, Le Monde publie un article intitulé “Enquête sur un système de violences sexistes au sein du syndicat étudiant UNEF”. Le comportement personnel de Jean-Baptiste Prévost vis-à-vis des militantes du syndicat y est mis en cause, notamment lors des réunions du collectif national : “soudain, une vingtaine de portables bipent à quelques secondes d’intervalle : leurs propriétaires – les ‘petites meufs’ comme on les surnomme dans le syndicat – avaient reçu un SMS leur demandant ‘qu’est-ce que tu fais ce soir ?’ et les invitant à le rejoindre chez lui. La missive était signée du président qui les regardait depuis la tribune”. Ou encore: “un leader d’une minorité viendra voir le président pour lui demander de cesser ses avances (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Plus de 360.000 emplois vacants au 2e trimestre
VTC : un trafic de cartes de chauffeurs à plus de 3 millions d’euros
Covid-19 : la 8e vague démarre, notre carte de France
“On se sent complètement oubliés" : le désespoir des élèves encore sans lycée
"Les rois de l'arnaque" : Marco Mouly affirme avoir remboursé près de 87 millions d'euros