Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 184,41
    +2 160,46 (+3,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 376,63
    +45,73 (+3,44 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Législatives 2024 : les non-inscrits, certains d’entre vous peuvent quand même voter…

Symeonidis Dimitri / Getty Images

L’opinion publique se déchire depuis l’annonce des résultats du premier tour des élections législatives. Si pour chacun des camps politiques, l’heure est à la mobilisation des troupes, de nombreux Français n’ont, quant à eux, pas eu accès aux urnes, étant privés d’exercer leur droit de vote. En effet, environ 2,9 millions de Français ne seraient pas inscrits sur les listes électorales, selon l’Insee.

Au lendemain de l’annonce de la dissolution de l’Assemblée le 9 juin au soir, pris de court, et de panique, ils ont été nombreux à se ruer sur le site du service public ou dans leur mairie pour s’inscrire en catastrophe sur les listes électorales. Mais il était déjà trop tard. Comme en témoigne Ana, qui a reçu ce mail la semaine dernière, lui indiquant que sa «demande n’est pas valable pour les élections législatives du fait de la date limite d'inscription clôturée le 9 juin à minuit. Elle ne sera effective qu’à compter du lendemain du second tour, soit le 8 juillet». «Je suis dégoûtée, s’agace la jeune femme, fraichement installée à Paris, on dirait que c’est fait exprès…»

Ce dont se défend formellement le Ministère de l’Intérieur : «ce n’est en rien une manœuvre politique. La loi est faite ainsi :à compter de la publication du décret portant convocation des électeurs, pour voter, il faut s'inscrire au plus tard six semaines avant le premier tour, soit le 6e vendredi qui précède l'élection». Le cadre réglementaire s'est donc automatiquement appliqué, laissant aux électeurs à peine (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bronchiolite : Sanofi va doubler sa production de Beyfortus pour la saison 2024-2025
Les stations balnéaires bon marché, la prime de rentrée scolaire… L'actu éco en 120 secondes
Législatives : ballottage, triangulaire, majorité relative… qu’est-ce que ces termes signifient exactement ?
JO 2024 : en difficulté, l'équipementier Le Coq Sportif reçoit un prêt du comité d'organisation
Législatives 2024 : en cas d'élection, l'ex-président François Hollande pourra-t-il cumuler ses indemnités ?