Publicité
La bourse ferme dans 4 h 49 min
  • CAC 40

    7 632,61
    +98,09 (+1,30 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 897,25
    +70,01 (+1,45 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,47 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0893
    +0,0007 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    2 406,70
    +7,60 (+0,32 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 940,02
    +480,45 (+0,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 389,96
    -15,37 (-1,09 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,05
    -0,08 (-0,10 %)
     
  • DAX

    18 413,16
    +241,23 (+1,33 %)
     
  • FTSE 100

    8 215,72
    +60,00 (+0,74 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,26 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    39 599,00
    -464,79 (-1,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 635,88
    +218,20 (+1,25 %)
     
  • GBP/USD

    1,2938
    +0,0028 (+0,22 %)
     

Législatives 2024 : cette entreprise offre une prime à ses salariés pour aller voter

HJBC/Adobe Stock

Un geste citoyen et un geste pour le porte-monnaie. À Saint-Blaise, dans les Alpes-Maritimes, une entreprise a décidé de se démarquer avant les élections législatives anticipées qui se tiennent les 30 juin et 7 juillet, explique France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur. Il faut dire que le scrutin revêt une importance cruciale depuis l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron. Le camp présidentiel conservera-t-il une majorité ? Le Rassemblement national ou le Nouveau Front populaire pourront-ils gouverner ? Plus de deux millions de citoyens ont déjà établi une procuration.

Mais d’autres sont encore indécis. Pour inciter ses salariés à aller voter, un patron a décidé d’instaurer une prime : 50 euros s’ils montrent la preuve du vote sur leur carte d’électeur pour les deux tours de ce scrutin. Dirigeant de Courbaisse Transports, Paul Biscroma assure n’avoir «aucune visée politique», mais est motivé par «l’acte civique». Selon lui, les chefs d’entreprise «ont un rôle à jouer». Il affectionne d’ailleurs tout particulièrement les élections «puisque ce sont des élections à la fois nationales et locales», qui débouchent sur le choix d’un député «qui sera présent auprès de nous pendant cinq ans».

Pourquoi 50 euros ? Le patron juge que cette somme, «c'est peu et beaucoup à la fois». Il veut inciter ses collaborateurs à «prendre notre destin en main», car pour lui, «Emmanuel Macron nous a posé une question, il nous faut y répondre». Il insiste aussi sur le fait que (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vacances 2024-2025 : comment bénéficier de 32 jours de congés
Immatriculation d’une entreprise : comment faire ?
Salaire des fonctionnaires : les revalorisations promises par les candidats aux législatives
Voici le top 10 des villes les plus coûteuses au monde pour les expatriés en 2024 !
Salaire : ce que promettent les candidats aux législatives pour augmenter votre rémunération