Marchés français ouverture 4 h 50 min
  • Dow Jones

    34 033,67
    -265,63 (-0,77 %)
     
  • Nasdaq

    14 039,68
    -33,22 (-0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    28 939,52
    -351,49 (-1,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,2006
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    28 356,33
    -80,51 (-0,28 %)
     
  • BTC-EUR

    32 297,26
    -1 332,19 (-3,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    962,97
    -29,50 (-2,97 %)
     
  • S&P 500

    4 223,70
    -22,89 (-0,54 %)
     

Il joue avec la vie de sa petite amie en la forçant à prendre le volant ivre

·1 min de lecture

Katie McFadden a été arrêtée en train de faire des embardées au volant de sa BMW. Elle avait près de 4 fois le taux d'alcool autorisé par la loi. Elle a tout de même été épargnée par la loi après être passée devant un tribunal. Il a été prouvé que c'est son petit ami violent qui l'avait forcé à conduire en état d'ivresse. La femme de 33 ans avait bu du vin blanc avant qu'elle ne soit arrêtée sur une voie rapide près de son domicile. Déviant de sa trajectoire dans sa conduite, les agents de la circulation l'ont interpellé. Après les tests, il s'avère que Katie McFadden avait 130 microgrammes d'alcool dans son haleine alors que la limite légale est de 35 mg.

Au tribunal, Katie McFadden a déclaré avoir été forcée de prendre le volant par son petit ami dont l'identité est restée anonyme. L'homme lui aurait jeté les clés tout en lui ordonnant de conduire jusqu'à son domicile.

"Une conduite très dangereuse"

"Les officiers ont remarqué qu'une BMW faisait des embardées avec une conduite hors voie. Ils ont suivi le véhicule jusqu'à une station-service où ils l'ont vu s'arrêter à un distributeur de billets", a déclaré le procureur Steve Woodman.

Au tribunal, Jon Mail, modérateur a déclaré que la femme était horrifiée d'avoir conduit en état d'ébriété et qu'elle avait pleinement conscience des dangers de son acte. Elle n'avait parcouru que 200 mètres, mais elle aurait tout de même pu faire cette distance à pieds. Mlle McFadden avait (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Jura : elle lance un ballon dans le ciel et le retrouve 17 ans plus tard
Le faux rendez-vous amoureux se finit très mal
“Une gifle en pleine poire” ! Une mère agressée en pleine rue pour cause d'allaitement en public
Cet acte barbare commis sur un ânon de quelques heures qui horrifie et interpelle
Le Serpent : le vrai Charles Sobhraj est-il toujours en prison ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles