Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    53 047,76
    +814,01 (+1,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 210,98
    +12,41 (+1,04 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2990
    +0,0075 (+0,58 %)
     

JO 2024 : la 5G tiendra-t-elle le coup face à l’afflux de touristes ?

Emanuele Cremaschi / Getty Images

Risque-t-on un effet nouvel an durant les Jeux Olympiques de Paris 2024 ? L’approche des JO charrie son lot d'appréhensions, parmi lesquelles figure le possible crash du réseau téléphonique. Avec 15 millions de touristes, dont deux millions d’étrangers, attendus dans la capitale à cette occasion, la capacité des opérateurs télécoms à assurer une connexion pour tous interroge. Début juin, Orange et SFR ont annoncé ouvrir gratuitement pour l’ensemble de leurs clients le réseau 5G jusqu’au 8 septembre, qui marquera la fin des épreuves des Jeux Paralympiques.

«Cette ouverture des vannes traduit une inquiétude de leur part. Ils craignent une saturation du réseau et que leur réputation en prenne ainsi un coup», décrypte Jean-Philippe Fournier, ancien ingénieur chez Bouygues Telecom et fondateur de Spectronite, une société de solutions de communication sans fil. S’il ne faut pas s’attendre à un «crash massif» d’après lui, certaines personnes pourraient être plus impactées que d’autres, à commencer par les Français venus d’autres régions et les touristes internationaux.

Orange, partenaire officiel des JO et seul opérateur missionné dans le cadre de cet événement, a certes permis de faire passer le Stade France de la 4G à la 5G, mais ce basculement ne vaudra pas pour tous les nombreux visiteurs que Paris doit recevoir. Le déploiement de la 5G nécessite d’être équipé d’un smartphone compatible ou de souscrire un forfait avec une option. Aujourd’hui, seulement «20% de la population française (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Boeing 737 MAX : des familles de victimes réclament une amende faramineuse
La maison-mère de Saupiquet ferme la dernière poissonnerie dans le Finistère
Bourse : l'inflation pourrait nous réserver de bien mauvaises surprises, voici pourquoi
JO 2024 : ces produits sous licence vendus entre 3 et 1 000 euros pour financer les Jeux
Armando Pereira, l'homme qui a éclaboussé la réputation de Patrick Drahi, le patron de SFR