La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 945,95
    -147,01 (-0,43 %)
     
  • Nasdaq

    12 128,43
    +312,11 (+2,64 %)
     
  • Nikkei 225

    27 402,05
    +55,17 (+0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0912
    -0,0082 (-0,74 %)
     
  • HANG SENG

    21 958,36
    -113,82 (-0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    21 819,67
    +232,38 (+1,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    543,72
    -1,60 (-0,29 %)
     
  • S&P 500

    4 162,90
    +43,69 (+1,06 %)
     

Jeux vidéo : le titre d'Ubisoft s'effondre en bourse, plombé par les résultats "décevants" du groupe

Ubisoft

Le groupe Ubisoft, "déçu" par ses récentes performances malgré la sortie de jeux majeurs, révise ses objectifs financiers pour l'ensemble de l'exercice 2022-2023 avec des ventes en baisse "de plus de 10%" par rapport à l'année précédente, a-t-il annoncé jeudi. Pour l'exercice décalé 2022-2023, l'éditeur français de jeux vidéo avait initialement communiqué un objectif de croissance "supérieure à 10%" du "net bookings" ("réservations nettes", soit les ventes hors revenus différés), son indicateur de référence.

Mais en raison du contexte de "détérioration des conditions macroéconomiques", observé notamment pendant la période des fêtes malgré la sortie de jeux majeurs en fin d'année, Ubisoft a décidé "une révision complète de (ses) perspectives de revenus, conduisant à une prudence accrue pour les années à venir", a-t-il indiqué dans un communiqué. Son objectif de "net bookings" pour le troisième trimestre de l'exercice 2022-23 est désormais attendu "à environ 725 millions d'euros" contre un objectif précédent "d'environ 830 millions d'euros".

"Nous sommes clairement déçus par notre performance récente", a déclaré Yves Guillemot, co-fondateur et PDG d'Ubisoft, cité dans le communiqué. "Malgré des notes et un accueil des joueurs excellents ainsi qu'un plan marketing ambitieux, nous avons été surpris par la sous-performance de 'Mario, Lapins Crétins : Sparks of Hope' dans les dernières semaines de 2022 et début janvier. 'Just Dance 2023' a également sous-performé", a-t-il ajouté.

En (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bourse : Google, Apple, Amazon… le Nasdaq va-t-il décevoir pendant des années ?
Bourse : le CAC 40 dépasse les 7000 points, dopé par le ralentissement de l'inflation aux Etats-Unis
Le défi des mutuelles face aux risques de dépendance
CAC 40 : la Bourse retient son souffle avant l'inflation aux Etats-Unis
Après les trains, Orient-Express se lance dans les croisières de luxe