La bourse ferme dans 3 min
  • CAC 40

    6 108,11
    +60,80 (+1,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 560,97
    +22,09 (+0,62 %)
     
  • Dow Jones

    31 341,86
    -96,40 (-0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,0529
    -0,0058 (-0,55 %)
     
  • Gold future

    1 820,80
    -4,00 (-0,22 %)
     
  • BTC-EUR

    19 701,45
    -112,98 (-0,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    451,99
    +1,93 (+0,43 %)
     
  • Pétrole WTI

    111,10
    +1,53 (+1,40 %)
     
  • DAX

    13 280,87
    +94,80 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 338,90
    +80,58 (+1,11 %)
     
  • Nasdaq

    11 371,55
    -153,00 (-1,33 %)
     
  • S&P 500

    3 875,55
    -24,56 (-0,63 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,45 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,2190
    -0,0080 (-0,65 %)
     

Jackpot pour le Rassemblement national, bonne nouvelle pour les retraites des professions libérales… Le flash éco du jour

Le chiffre du jour : 10,3 millions d’euros. C’est le jackpot pour le Rassemblement national. Le parti de Marine Le Pen, qui a obtenu un résultat historique aux élections législatives, va bénéficier d’aides publiques annuelles doublées sur la période 2023-2027. Cette dotation se limite, pour rappel, à 5,2 millions d’euros en 2022. Une manne providentielle qui pourrait permettre au RN de solder sa lourde dette. Mais comment ces fonds sont-ils, exactement, attribués ? Et combien les dernières élections ont-elles rapporté aux autres formations politiques ? Toutes les réponses à retrouver sur Capital.fr.

Le raté du jour. Le fisc français va devoir faire une croix sur 147 millions d’euros, soit le montant total des redressements infligés à Ikea. En cause : le montage complexe du géant suédois de l’ameublement. Par le jeu du paiement de redevances entre ses différentes branches, Ikea a réduit sa rentabilité, et donc son impôt, dans certains pays. Mais le tribunal administratif de Versailles, en première instance, puis la cour administrative d’appel de Versailles, ont suivi les arguments du groupe selon lesquels il n’a fait que mettre en place un système de franchise classique. L’histoire n’est pas finie et le fisc ne compte pas abandonner.

La question du jour : Privé de majorité absolue, le gouvernement pourra-t-il utiliser l’arme de l’article 49-3 ? Jugé souvent comme anti-démocratique, il permet à l’exécutif de faire passer un texte de loi sans vote de l’Assemblée nationale. Sauf que (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Olivier Marleix à la tête de LR à l'Assemblée, Aurore Bergé présidente des députés LREM
“Twitter a saboté ma campagne” : Francis Lalanne assigne en vain le réseau social en justice
La Chine déploie des dizaines d'avions de guerre près de Taïwan
Covid-19 : les Etats-Unis commencent à vacciner les enfants de moins de 5 ans
Le Livret A augmentera en août

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles