La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0797
    -0,0114 (-1,05 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 655,98
    -228,24 (-1,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Si j’avais su que Need for Speed Unbound était aussi pénible, j’aurais rejoué à Forza Horizon 5

En dépit de bonnes sensations de conduite et d’une partie visuelle très originale, Need for Speed frustre par son système de progression hyper pénible.

Quand Need for Speed Unbound a été officialisé, le jeu a tout de suite intrigué. Le studio Criterion Games, qui a offert tant de sensations fortes avec la saga Burnout, a opté pour une direction artistique étonnante. Exit le réalisme total, bonjour les effets cartoon swag, inspirés de la street et accompagnés de la bande son ad hoc. Sur le papier, il y avait cette assurance d’obtenir un jeu de course à la maniabilité solide, porté par une ambiance originale. Il y a pire comme piliers pour relancer la marque Need for Speed, qui ressemble plus à une vieille caisse rafistolée qu’à une rutilante Ferrari — à en juger par les épisodes récents.

Bonne nouvelle : Need for Speed Unbound est très joli, et cette patte cartoon, bien intégrée, apporte un cachet indéniable aux courses (sans tomber dans le ridicule). Autre bonne nouvelle : le gameplay de Need for Speed Unbound est très convaincant, entre la direction qui répond bien, le bon ressenti en matière de grip, le côté très permissif de l’arcade (on peut jouer des jantes) et les sensations de vitesse bien présentes. Néanmoins, malgré ces atouts indéniables, le jeu,

[Lire la suite]