La bourse ferme dans 22 min
  • CAC 40

    6 670,15
    -42,33 (-0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 937,85
    -24,56 (-0,62 %)
     
  • Dow Jones

    34 090,16
    -256,87 (-0,75 %)
     
  • EUR/USD

    1,0395
    -0,0010 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    1 744,60
    -9,40 (-0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    15 519,30
    -542,97 (-3,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    377,92
    -2,37 (-0,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    75,45
    -0,83 (-1,09 %)
     
  • DAX

    14 398,50
    -142,88 (-0,98 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,03
    -0,64 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,55
    -98,81 (-0,88 %)
     
  • S&P 500

    3 989,64
    -36,48 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    28 162,83
    -120,20 (-0,42 %)
     
  • HANG SENG

    17 297,94
    -275,64 (-1,57 %)
     
  • GBP/USD

    1,2031
    -0,0060 (-0,50 %)
     

Inlandsis, calotte glaciaire… qu’est-ce qu’un glacier ?

Les glaciers sont au cœur des enjeux du changement climatique. Plusieurs termes y sont liés (et parfois confondus) : inlandsis, calotte glaciaire, calotte polaire, banquise, iceberg. Mais, quelle est vraiment la définition d’un glacier ? Quel est l’impact du réchauffement sur eux ?

Le changement climatique a un impact sur l’entièreté du globe, mais certaines zones jouent un rôle clé. L’état des glaces est un indicateur du réchauffement de la planète. Cela concerne donc les montagnes, comme les pôles de la planète. Plusieurs termes sont alors invoqués : glaciers, banquise… qu’est-ce qui différencie ces différentes formations de glace ? Et, quels sont les différents types de glaciers ? Quel est le lien exact avec le réchauffement de la planète ?

Quelle différence entre glacier et banquise ?

Un glacier est situé sur la terre ferme. C’est un amas de neige qui, par couches successives, s’amasse et finit par former un bloc gelé solide. Cela prend plusieurs décennies. Seul le sommet évolue encore une fois formé, en fonction des précipitations de neige. Ces masses solides peuvent se déplacer.

La banquise, quant à elle, est située directement sur l’eau. Ou plus précisément : il s’agit de l’eau elle-même. C’est la solidification de la couche supérieure de l’étendue d’eau, lorsque la température descend sous zéro degré (-1,8 degré Celsius en général).

Inlandsis, calotte glaciaire : quels sont les types de glaciers ?

[Lire la suite]