Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 853,87
    -504,22 (-1,25 %)
     
  • Nasdaq

    17 342,41
    -654,94 (-3,64 %)
     
  • Nikkei 225

    39 154,85
    -439,54 (-1,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0842
    -0,0015 (-0,14 %)
     
  • HANG SENG

    17 311,05
    -158,31 (-0,91 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 457,93
    -414,96 (-0,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 355,00
    -10,90 (-0,80 %)
     
  • S&P 500

    5 427,13
    -128,61 (-2,31 %)
     

Un incident informatique perturbe la remise de milliers de documents d’identité

Frog 974/Adobe Stock

Attention problème en vue. Si vous avez prévu de récupérer votre passeport ou votre carte d'identité dans un avenir proche, il est préférable de vous armer de patience. Un problème technique sévit actuellement au sein de l'Agence nationale des titres sécurisés (ANTS), comme l'a rapporté Franceinfo, relayant une source au ministère de l'Intérieur, ce mardi 12 septembre. Ce dysfonctionnement, en cours depuis le lundi 11 septembre, perturbe sensiblement la délivrance quotidienne de quelque 40 000 titres d'identité à travers le territoire français. Dans toutes les mairies du pays, des déconnexions aléatoires du système se manifestent, explique Anne-Gaëlle Baudouin, directrice de l'Agence nationale des titres sécurisés.

Le ministère de l'Intérieur précise que cet incident informatique découle d'une mise à jour effectuée dimanche dernier. Son impact est principalement ressenti dans les procédures de vérification des empreintes digitales, ce qui entrave considérablement la délivrance des pièces d'identité. Pour l'instant, environ 70% des demandes de titres d'identité ne peuvent être satisfaites, confirme la directrice de l'ANTS. Néanmoins, les mairies et les préfectures ont la possibilité de mettre en place des "procédures exceptionnelles de délivrance" de ces documents, mais uniquement dans des situations d'urgence avérée.

Le ministère de l'Intérieur rassure toutefois en affirmant que ce problème devrait être résolu "au plus tard" ce mercredi 13 septembre au matin. Les équipes techniques (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite