La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 336,67
    +27,16 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    12 779,91
    -74,89 (-0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,0327
    +0,0026 (+0,25 %)
     
  • HANG SENG

    20 082,43
    +471,59 (+2,40 %)
     
  • BTC-EUR

    23 337,59
    +239,15 (+1,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    570,89
    -3,85 (-0,67 %)
     
  • S&P 500

    4 207,27
    -2,97 (-0,07 %)
     

Incendies : Airbus veut transformer un de ses avions militaires en bombardier d’eau

Et si Airbus était la solution pour les sauveteurs lors des grands feux de forêt comme ceux que la Gironde vient de connaître ? Si ces derniers sont désormais fixés, plus de 21.000 hectares ont été brûlés au total, soit deux fois la surface de Paris intra-muros. Face à des incendies de plus en plus fréquents, la société canadienne De Havilland (Canadair) est même sur le point de signer un contrat de 22 appareils, explique Le Parisien, avec des livraisons prévues entre 2026 et 2029, mais dont deux seulement pourraient être attribués à la France. Alors, de son côté, Airbus tente d'apporter sa pierre à l'édifice. Ce week-end en Espagne, l'avionneur européen a réalisé des tests au-dessus d'un champ en embarquant de l'eau dans un de ses A400M.

Le but de la manœuvre étant de simuler un versement d'eau en vol après avoir rempli des citernes, le tout en conditions réelles. La manœuvre, effectuée à 45 mètres d'altitude et à 230 km/h, a permis de déverser au total 20 tonnes d'eau. S'il faut aller remplir les citernes à terre, cela permet tout de même de déverser trois fois plus d'eau en un passage qu'un simple Canadair. À terme, le directeur des avions militaires d'Airbus, Jean-Brice Dumont, interrogé par Le Parisien, évoque même la possibilité d'embarquer "plus d'eau". Une solution envisagée il y a neuf mois déjà, et qui ne nécessite pas de grands changements dans l'appareil militaire, seulement l'installation de deux "kits" dotés de réservoirs de dix litres chacun.

Pour cela, il faut juste (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Sécheresse : ces stations balnéaires ne proposent plus de douche à la plage
EDF: l'Assemblée nationale approuve la renationalisation, mais veut un débat sur l'avenir énergétique
Retraites : 500 millions d'euros en plus pour les pensions votés à l'Assemblée, un nouveau revers pour le gouvernement
La police de ce pays s'équipe d'un bolide pour traquer les malfrats
Ses locataires ne paient pas, la propriétaire essaie de les expulser elle-même

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles