Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    52 940,68
    +310,71 (+0,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 212,34
    +13,77 (+1,15 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2990
    +0,0075 (+0,58 %)
     

Immobilier : pourrez-vous finalement continuer de louer votre passoire thermique ?

Freepik / Capital

Et si les pires passoires thermiques, interdites à la location depuis le 1er janvier 2023, revenaient finalement sur le marché de location ? Cette hypothèse, encore improbable il y a quelques jours, est désormais crédible depuis la dissolution de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron le 9 juin. Le Rassemblement National, qui a annoncé son programme pour les législatives lundi 24 juin, veut en effet abroger toutes les interdictions et obligations liées au diagnostic de performance énergétique (DPE). Autrement dit, le parti d'extrême droite veut revenir sur le calendrier d'interdiction de mise en location des passoires thermiques, mis en place par la majorité présidentielle. «Les interdictions liées au DPE sont tellement compliquées pour les ménages qui veulent vendre ou mettre leur bien en location qu’elles paralysent tout le marché du logement», s’est justifié le président du RN Jordan Bardella sur France 2 le 18 juin dernier.

Pour que le RN soit en mesure de réintroduire les passoires thermiques sur le marché de la location, il faudrait d’abord qu’il remporte les élections législatives, les 30 juin et 7 juillet prochains. Un scénario qui propulserait probablement Jordan Bardella à Matignon et permettrait au RN d’être en position de force pour imposer ses propositions. Pour abroger les interdictions liées au DPE, le RN devra “détricoter” la loi “Climat et résilience” du 22 août 2021. Ce texte, qui traduit notamment une partie des 146 propositions de la Convention citoyenne (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : combien d’années la crise va-t-elle encore durer ?
La maison de la princesse Diana est à vendre pour une coquette somme
Crédit immobilier : ce que la baisse des taux vous a fait gagner en 6 mois
Logement : frais de notaire supprimés, HLM aux Français… ces mesures chocs des législatives
Investissement immobilier : vous avez acheté et rénové une passoire thermique ? Racontez-nous