La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 654,59
    +431,17 (+1,34 %)
     
  • Nasdaq

    11 984,52
    +321,73 (+2,76 %)
     
  • Nikkei 225

    26 659,75
    +112,70 (+0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,0547
    +0,0109 (+1,04 %)
     
  • HANG SENG

    20 602,52
    +652,31 (+3,27 %)
     
  • BTC-EUR

    28 558,03
    +256,68 (+0,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    675,78
    +433,10 (+178,46 %)
     
  • S&P 500

    4 088,85
    +80,84 (+2,02 %)
     

Immobilier locatif : puis-je renouveler un bail pour seulement un an ?

·1 min de lecture

Chaque mois, le "Grand rendez-vous de l'immobilier" (Capital / Radio Immo) répond à vos questions par le biais de sa séquence "Ça vous concerne". Nos experts - avocats, notaires, agents immobiliers - dénouent pour vous les problèmes juridiques les plus complexes et vous livrent leurs conseils avisés que vous envisagiez de vendre, d'acheter, de louer ou de rénover votre logement. Dans cette séquence, Delphine Herman chasseur immobilier chez Homelyoo, répond à une question de de Rachida, propriétaire-bailleur à Paris. Rachida se demande si elle peut-elle renouveler un bail pour seulement un an, après les trois ans du premier bail ?

En réponse, Delphine Herman commence par expliquer à notre auditrice que la règle générale prévoit que l'on doit reconduire le bail par tacite reconduction, ce dans les mêmes conditions. Si elle avait signé avec son locataire un bail de trois ans (qui correspond à une location nue classique), ce bail doit donc être reconduit pour trois ans. Ceci dit, notre auditrice peut modifier les conditions de son bail dès lors qu'elle le justifie par un besoin professionnel ou familial (notre experte nous donne des exemples dans notre entretien vidéo). Il faudra toutefois pour ce faire que Rachida en avertisse son locataire au moins six mois avant la fin du bail, et lui rappelle deux mois avant l'échéance.

>> Notre service - Trouvez votre nouveau logement, ancien ou neuf, à acheter ou à louer, beaucoup plus facilement grâce à nos annonces géolocalisées !

Vous êtes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Copropriété : puis-je refuser l’accès à mon logement pour des travaux lancés dans l’immeuble ?
Faut-il rendre obligatoire une formation pour les copropriétaires ?
Achat immobilier : puis-je formuler des réserves en raison de documents manquants ?
Un notaire peut-il être responsable en cas d'erreur de mesurage ?
Crédit immobilier : la durée des prêts s'allonge... et compense la hausse des taux

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles