Publicité
Marchés français ouverture 8 h 30 min
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,00 (+0,56 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0663
    +0,0017 (+0,16 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,76 (-0,99 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 895,13
    +183,31 (+0,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 346,14
    +33,52 (+2,56 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     

Immobilier : flop ou faux départ pour cette aide à la rénovation ?

prêt avance rénovation - © Jirapong - stock.adobe.com
prêt avance rénovation - © Jirapong - stock.adobe.com

Avez-vous entendu parlé du prêt avance rénovation (PAR) ? Cette aide peut vous permettre de financer le reste à charge en cas de travaux de performance énergétique, une fois les aides publiques (MaPrimeRenov', éco-PTZ) appliquées. Dans ce prêt, seuls les intérêts seront à rembourser immédiatement, le capital emprunté est dû uniquement au moment de la revente du bien ou de la succession.

Plus précisément, le dispositif est un prêt hypothécaire réservé aux ménages modestes et aux séniors propriétaires de leur résidence principale. Le ministre de l'Économie rappelle sur son site internet que « le prêt avance rénovation est accordé sous conditions de ressources, aux ménages modestes et très modestes ». Ainsi, le plafond de ressources au 1er janvier 2022 pour une personne est de 25 714 euros en Île-de-France et 19 565 euros hors Île-de-France.

36 prêts, pour un montant moyen de 20 860 euros

Sur le papier, le prêt avance rénovation est donc très intéressant pour qui peut y prétendre. Mais le trouver n'est pas chose aisée : il n'est proposé que par trois banques, le Crédit Mutuel, la Banque Postale et le CIC. En février 2022, lors du lancement de ce prêt, la Banque Postale expliquait d'ailleurs dans un communiqué que « le lancement du prêt Avance rénovation en ce début d'année 2022 concrétise l'engagement que La Banque Postale avait pris auprès du gouvernement pour lutter contre les passoires thermiques. »

PUBLICITÉ

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Livret A, LEP... Cette règle d'un autre âge qui grignote vos intérêts
- Immobilier : acheter une passoire thermique, une bonne affaire ?
- Immobilier locatif : investir dans une SCPI sans frais, est-ce vraiment possible ?