La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 434,17
    -418,32 (-2,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

Hyundai joue sur le paradoxe avec des robotaxis autonomes dotés d’une sensibilité humaine

Alors que les voitures autonomes doivent gommer les erreurs humaines dans la conduite du futur, Hyundai semble prendre le contre-pied en annonçant des robotaxis avec des vertus humanistes.

Dès 2023, des robotaxis Hyundai IONIQ 5 devraient circuler dans les rues de Las Vegas. Le service doit ensuite s’étendre à plusieurs grandes villes des États-Unis. Si les expérimentations de robotaxis ne sont pas nouvelles dans les rues de certaines grandes villes américaines, l’approche de Motional — coentreprise entre Hyundai et Aptiq — est un peu différente, puisque les équipes misent beaucoup sur l’aspect humain et protecteur de leur service. Est-ce pour rassurer les futurs utilisateurs des taxis autonomes de la marque ?

Une base de robotaxi, tout ce qu’il y a de plus classique

Le robot taxi a été développé sur base d’un véhicule électrique IONIQ 5, spécialement équipé pour une conduite autonome de niveau 4. Il a été présenté pour la première fois au public lors du salon IAA Mobility à Munich en septembre 2021.

À la différence du modèle grand public, cet exemplaire affiche de nombreux capteurs supplémentaires apparents. Le robotaxi comprend plus de 30 capteurs, dont un lidar, un radar et des caméras placées à l’intérieur et à l’extérieur. Le tout doit offrir au véhicule une vision à 360° et des capacités à détecter les obstacles jusqu’à 300m de distance. Le véhicule autonome conservera ses volants et pédales, même si aucun conducteur ne sera présent à bord.

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles