La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 820,56
    -105,45 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    11 908,50
    -98,46 (-0,82 %)
     
  • Nikkei 225

    27 693,65
    +184,19 (+0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,0723
    -0,0074 (-0,69 %)
     
  • HANG SENG

    21 222,16
    -438,31 (-2,02 %)
     
  • BTC-EUR

    21 451,63
    -183,90 (-0,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    528,61
    +3,48 (+0,66 %)
     
  • S&P 500

    4 108,81
    -27,67 (-0,67 %)
     

Hausse des prix de l’électricité : tous les Français ne seront pas logés à la même enseigne

peepo / Getty Image

À chaque mois, sa hausse de facture. Après le gaz en janvier, ce sera au tour de l'électricité d’augmenter au 1er février ! Ou plus exactement au tarif réglementé de vente (TRV), le fameux Tarif Bleu d’EDF. Plus de 63% des foyers français disposent d’un tel contrat, selon les derniers chiffres de la Commission de régulation de l'énergie (CRE). Une hausse conséquente qui est pourtant bien inférieure à ce qu’elle aurait dû être. Le bouclier tarifaire a en effet été reconduit par le gouvernement et limitera la hausse à 15%. Soit une augmentation moyenne de l’ordre de 20 euros par mois pour les ménages qui se chauffent à l’électricité, selon l’exécutif. Sans quoi, en 2023, les factures des particuliers auraient tout bonnement doublé.

Mais attention, cette hausse de 15% est une moyenne. Cela signifie qu’elle sera légèrement moindre pour certains, et plus importante pour d’autres… A quoi donc s’attendre ? “Tout dépendra du type de contrat souscrit, avance Caroline Keller, des services du Médiateur national de l’énergie. En février 2022, lors de la précédente révision des TRV, les différentes hausses dépendaient du type d’option choisie.” On rappelle en effet que le tarif réglementé de vente comprend une option dite “de base”, mais aussi d’autres options tarifaires comme les “Heures pleines / heures creuses” (HP/HC), via lesquelles le prix unitaire de l’électricité varie selon les plages horaires, ou encore l’offre “Tempo”, qui incite les clients à diminuer leur consommation durant les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Scène de panique chez des passagers d'un vol Ryanair enfermés dans un couloir d'embarquement
Quels sont les atouts du char français AMX-10 RC envoyé en Ukraine ?
Le maire de Pantin justifie le changement de nom polémique de la ville
Réforme des retraites : Olivier Dussopt s’opposait à un recul de l’âge de départ lorsqu’il était au PS
Santé : vers une nouvelle grève des laboratoires de biologie médicale ?