La bourse ferme dans 6 h 22 min
  • CAC 40

    6 109,13
    +35,78 (+0,59 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 570,07
    +36,90 (+1,04 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,28 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0589
    +0,0030 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    1 841,40
    +11,10 (+0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    20 274,62
    -127,89 (-0,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    467,96
    +14,06 (+3,10 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,00
    -0,62 (-0,58 %)
     
  • DAX

    13 277,99
    +159,86 (+1,22 %)
     
  • FTSE 100

    7 256,70
    +47,89 (+0,66 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,42 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 871,27
    +379,30 (+1,43 %)
     
  • HANG SENG

    22 229,52
    +510,46 (+2,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,2310
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Hausse des carburants : pas de gain pour l'Etat "grâce aux taxes", assure Borne

Alors que les prix à la pompe n'ont jamais été aussi hauts et ont dépassé les deux euros, la Première ministre a qualifié la situation d'"assez paradoxale".

L'Etat gagne-t-il de l'argent avec la hausse des prix des carburants ? Questionnée sur cette question lors d'une réunion publique mercredi 8 juin au soir à Vire (Calvados), la cheffe du gouvernement Élisabeth Borne a assuré que non : l'Etat ne gagnait pas d'argent grâce aux taxes. "Je peux vous assurer qu’aujourd’hui l’Etat ne gagne pas d'argent sur les taxes sur les carburants", a-t-elle répondu à une question lors d'une réunion publique dans le Calvados, où elle cherche à se faire élire dans la 6e circonscription.

Les prix des carburants routiers vendus en France ont progressé la semaine dernière, l'essence repassant au-dessus de la barre des 2 euros malgré la ristourne à la pompe mise en place par le gouvernement. Élisabeth Borne a qualifié la situation d'"assez paradoxale" et de moment "délicat" pour "protéger le pouvoir d'achat des Français" alors qu'"il faut en même temps le maximum d'argent pour sortir de la dépendance aux énergies fossiles". "On doit mettre beaucoup de moyens pour réussir la transition écologique, la transition énergétique, et pour l’instant on est en train de mettre massivement des moyens pour financer des énergies fossiles", a-t-elle dit devant environ 300 personnes présentes dans la salle du Vaudeville, largement acquises à la majorité présidentielle.

Prolongation du "bouclier tarifaire"

Peu avant, Florence Parly, ancienne ministre des Armées, y avait fait un discours de soutien à Mme Borne. "Il faut qu’on ait aussi en tête qu’il faut naturellement protéger le pouvoir d’achat, et on va (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - 5 choses à savoir sur TotalEnergies

L'Ukraine veut adopter le Dôme de Fer, le système anti-missile israélien
L’aéroport de Nice fait don des produits d’hygiène saisis dans les zones de contrôle
Faut-il augmenter les APL face à l’inflation ? Comment limiter la casse si vous avez oublié de déclarer vos revenus… Le flash éco du jour
Rappel de respirateur Philips : les patients dénoncent le silence de la marque
Les femmes, premières victimes des maladies de la thyroïde

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles