Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 107,19
    -304,02 (-0,77 %)
     
  • Nasdaq

    17 709,35
    +212,53 (+1,21 %)
     
  • Nikkei 225

    39 173,15
    +368,50 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,0707
    -0,0030 (-0,28 %)
     
  • HANG SENG

    18 072,90
    +45,19 (+0,25 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 772,80
    +1 086,62 (+1,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 284,30
    +35,18 (+2,82 %)
     
  • S&P 500

    5 464,68
    +16,81 (+0,31 %)
     

Des hackers pro-russes harcèlent les grands médias américains

Le site d’AP, une célèbre agence de presse américaine, n’est plus disponible ce 31 octobre 2023. Le média est victime d’une attaque par DDOS.

Associated Press, l’une des agences de presse les plus connues au monde, est victime d’une attaque par DDOS. L’attaque a été revendiquée par le groupe de hackers Anonymous Sudan sur leur groupe Telegram le 31 octobre aux alentours de 15h. Le site visé, apnews.com, n’était toujours pas disponible à 17h20, lorsque Numerama l’a consulté.

Le message de revendication d'Anonymous Sudan // Source : Capture d'écran Numerama
Le message de revendication d'Anonymous Sudan // Source : Capture d'écran Numerama

Le message de revendication d’Anonymous Sudan. // Source : Capture d’écran Numerama

Anonymous Sudan a déjà visé CNN et le Washington Post

Associated Press est une agence américaine, très utilisée par les médias anglophones et internationaux. Anonymous Sudan, qui n’a pas expliqué la raison de son attaque dans son message sur Telegram, est cependant connu pour cibler les sites d’institutions ou d’entreprises américaines. Le groupe, qui se revendique comme « pro russe » et « islamiste », a visé plusieurs sites américains cet été, dont Tumblr, Flickr, Microsoft et Onlyfans.

PUBLICITÉ

Cette nouvelle attaque s’inscrit dans une vague dirigée plus spécifiquement contre les médias américains. Le groupe a revendiqué sur son compte Telegram avoir fait tomber le site de CNN le 28 octobre, celui du Washington Post et du New York Post le 29 octobre, et également celui du journal anglais Daily Mail le 30 octobre 2023.

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Le groupe Anonymous Sudan a visé plusieurs sites de médias américains // Source : Canva