Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    41 198,08
    +243,60 (+0,59 %)
     
  • Nasdaq

    17 996,92
    -512,42 (-2,77 %)
     
  • Nikkei 225

    41 097,69
    -177,39 (-0,43 %)
     
  • EUR/USD

    1,0943
    +0,0041 (+0,37 %)
     
  • HANG SENG

    17 739,41
    +11,43 (+0,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 049,82
    -224,78 (-0,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 340,32
    -2,00 (-0,15 %)
     
  • S&P 500

    5 588,27
    -78,93 (-1,39 %)
     

Santé : mais pourquoi Jordan Bardella veut-il éliminer les ARS ?

OceanProd / AdobeStock

Bientôt la fin des ARS ? Ce sigle en trois lettres vous est sûrement familier. Pendant la pandémie de Covid, ces agences régionales de santé (ARS) ont multiplié les recommandations et mesures pour limiter les contaminations entre les personnes. Si le Rassemblement National (RN) parvient à obtenir une majorité à l’issue des élections législatives, il promet de supprimer ces autorités locales. Dans un discours prononcé lundi 24 juin, Jordan Bardella estime cette réforme nécessaire pour «débureaucratiser la santé». Cette annonce n’est pas nouvelle, car depuis des années, le parti de Marine Le Pen prône la fermeture de ces agences. Dans un communiqué daté du 27 avril 2020, le RN pointait déjà du doigt ces institutions «technocratiques et bureaucratiques (...) où règnent copinages et excès de normes délirantes».

Alors, par quoi Jordan Bardella remplacerait-il les ARS s'il accédait à Matignon ? Ce serait aux «préfets de coordonner les actions en matière de santé directement en lien avec un préfet délégué à la santé issu du terrain, une responsabilité préfectorale permettra de départementaliser la santé», soutient le président du RN. Une mission supplémentaire qui renforcerait donc le rôle des préfets. Dans les colonnes du Parisien, Gérard Raymond, président de France Assos santé estime que cette volonté politique «ne semble pas vraiment aller dans le sens de la décentralisation. On risquerait même encore plus de verticalité ce qui irait d’ailleurs de pair avec un nouveau pouvoir dirigiste». (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Arnaque à Notre Dame : l’ouverture gâchée par les faux billets ?
Ce médicament sera désormais délivré uniquement sur ordonnance pour éviter les abus
Le rendement du LEP en baisse, les règles d’indemnisation du chômage… L'actu éco en 120 secondes
Droit du sol : mais que dit la loi française ?
Chômage : voici les règles d’indemnisation par France Travail (ex-Pôle emploi) au 1er juillet