La bourse ferme dans 2 h 28 min
  • CAC 40

    6 538,24
    +65,89 (+1,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 767,56
    +42,17 (+1,13 %)
     
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0201
    +0,0014 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 799,20
    +8,00 (+0,45 %)
     
  • BTC-EUR

    23 660,39
    +830,48 (+3,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    564,39
    +29,17 (+5,45 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,02
    -0,99 (-1,11 %)
     
  • DAX

    13 699,86
    +125,93 (+0,93 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,82
    +47,08 (+0,63 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 249,24
    +73,37 (+0,26 %)
     
  • HANG SENG

    20 045,77
    -156,17 (-0,77 %)
     
  • GBP/USD

    1,2118
    +0,0047 (+0,39 %)
     

Groupe Casino : résultats semestriels 2022

Groupe Casino
Groupe Casino

Chiffre d’affaires T2 et résultats S1 2022

Chiffre d’affaires Groupe en accélération au second trimestre avec des ventes en progression de +14,8% en données publiées et une croissance de +8,1% en données comparables

  • En France Retail, retour à la croissance dans l’ensemble des formats, avec une progression de +3,1% en données publiées (-1,1% au T1 2022) et de +3,4% en données comparables (-1,6% au T1 2022), avec une nette accélération des enseignes parisiennes à partir de mi-juin

  • Au Latam, croissance totale de +31,6%, avec un effet change favorable, et de +16,7% en données comparables. Assaí et Grupo Éxito enregistrent d’excellentes performances avec des croissances totales de +58,9% et +38,0%

Sur le semestre, chiffre d’affaires Groupe à 15,9 Mds€ (+9,8% vs S1 2021) et EBITDA à 1 069 M€ (-2,2% vs S1 2021)
Suite à l’accord en vue de la cession de GreenYellow, le plan de cession atteint désormais 4,0 Mds€

CA HT (en M€)

T2 2022

Var. totale

Var. comparable1

France Retail

3 584

+3,1%

+3,4%

Cdiscount

369

-20,4%

-20,4%

Total France

3 954

+0,4%

-0,5%

Latam Retail

4 467

+31,6%

+16,7%

TOTAL GROUPE

8 420

+14,8%

+8,1%

GMV Cdiscount

881

-10,5%

n.a.

En France
France Retail
Chiffre d’affaires du 2ème trimestre : les enseignes ont renoué avec la croissance avec un chiffre d’affaires en hausse de +3,1% en données publiées et de +3,4% en données comparables tiré notamment par l’expansion et le retour progressif des touristes. Cette tendance se confirme sur les enseignes parisiennes (+2,1% en comparable vs
-2,9% au T1 2022) en forte accélération depuis mi-juin, ainsi que sur les enseignes Casino (+4,8% en comparable vs -0,5% au T1 2022). Sur les 4 dernières semaines2, le Groupe enregistre une progression des ventes de +4,7% en données comparables.

 

Variations comparables1 des ventes

Variations totales des ventes

 

 

T1 2022

T2 2022

4 semaines2

 

T1 2022

T2 2022

4 semaines2

 

Hypermarchés

-1,2%

+2,9%

+1,4%

 

-1,7%

-8,1%

-16,7%3

 

Supermarchés

-2,5%

+2,4%

+3,0%

 

+3,8%

+20,7%

+25,5%3

 

Proximité

+3,7%

+11,7%

+9,6%

 

+5,8%

+13,3%

+12,4%

 

Enseignes Casino

-0,5%

+4,8%

+3,9%

 

+1,7%

+6,5%

+5,4%

 

Monoprix

-3,0%

+2,2%

+4,8%

 

-5,0%

+1,6%

+5,4%

 

Franprix

-2,2%

+1,7%

+12,6%

 

-2,1%

+1,8%

+7,2%

 

Enseignes parisiennes

-2,9%

+2,1%

+6,0%

 

-4,3%

+1,7%

+5,8%

 

FRANCE RETAIL

-1,6%

+3,4%

+4,7%

 

-1,1%

+3,1%

+5,6%

 

Priorités stratégiques : le Groupe a enregistré (i) 376 ouvertures sur le semestre sur les formats de proximité (Monop’, Franprix, Vival, Spar, etc.) et des ralliements de supermarchés et magasins indépendants, et (ii) une progression de l’e-commerce alimentaire malgré un retrait du marché (+20% au S1 vs -3,6% pour le marché4).

Résultats semestriels France Retail : EBITDA France Retail à 539 M€, en retrait de -5,2% sur le semestre en lien avec un marché Ile de France en recul au T1 2022 et en redressement au cours du T2.

Cdiscount
Dans un marché en retrait, Cdiscount gagne des parts de marché sur les dernières périodes Kantar (+0,2 pt en avril, +0,4 pt en mai), retrouvant un niveau d’activité pré-Covid (GMV S1 à +2,3% vs S1 2019, et à -9,9% par rapport à la base élevée du S1 2021 marquée par la pandémie). La forte amélioration du mix d’activité se poursuit avec une quote-part marketplace supérieure à 50% du GMV au T2 2022.
L’EBITDA s’établit à 15 M€ (vs 48 M€ au S1 2021), revenant au niveau du S1 2019, et la filiale a stabilisé ses cash-flows par rapport au S1 2021.
Cdiscount a lancé un plan d’économie de 75 M€ en année pleine à horizon 2023 visant à adapter sa structure de coûts et ses capex à l’activité. Des gains de plus de 30 M€ sont attendus dès le second semestre.


Plan de cession
Le Groupe a encaissé respectivement 192 M€ et 145 M€5 au titre des cessions de Floa Bank et Mercialys. A date, le plan de cession totalise 4,0 Mds€ sur une cible de 4,5 Mds€.
Le Groupe a signé un accord en vue de la cession de GreenYellow pour une valeur d’entreprise de 1,4 Md€ et une valeur des capitaux propres de 1,1 Md€. Après réinvestissement de 165 M€, le Groupe percevra 600 M€.

Dette nette en France6
La dette nette s’établit à 5,1 Mds€ au 30 juin 2022 (contre 4,6 Mds€ au S1 2021). La variation semestrielle de dette nette s’améliore de +374 M€ par rapport à celle du S1 2021.
Les covenants du RCF sont respectés7 avec une marge de 227 M€ sur la dette brute pour le covenant dette brute sécurisée / EBITDA après loyers, et une marge de 215 M€ sur l’EBITDA pour le covenant EBITDA après loyers / Coûts financiers nets.

En Amérique latine
Amérique latine

Chiffre d’affaires du second trimestre en croissance totale de +31,6% et +12,0% à change constant. Assaí et Grupo Éxito affichent de très fortes progressions avec des croissances totales de respectivement +58,9% et +38,0%, et de +31,7% et +27,6% à change constant

  • Le chiffre d’affaires de GPA Brésil recule de -15,4% (-30,2% à change constant) impacté par la fermeture des hypermarchés suite à leur transfert à Assaí. En données comparables, il progresse de +6,0%.

EBITDA Latam à 514 M€, en progression de +8,2% sur le premier semestre

  • EBITDA de Grupo Éxito et Assaí en hausse de respectivement +24,1% et +40,9% (+18,9% et +24,2% à change constant hors crédits fiscaux), avec des marges de respectivement 7,8% et 6,5%.

  • EBITDA GPA Brésil en retrait de -55,7% du fait des coûts liés à la fermeture des hypermarchés (déstockages avant cessions) et d’un renforcement de la dynamique promotionnelle.

La conversion des hypermarchés GPA en Assaí est en cours avec 2 ouvertures en juillet et au moins 40 ouvertures prévues d’ici la fin de l’année 2022.

Chiffres clés

En M€

 

S1 2021

S1 2022

Var.

Var. TCC

Chiffre d’affaires Groupe
dont France Retail
dont Cdiscount
Volume d’affaires
dont Latam

 

14 480
6 863
947
1 991
6 670

15 903
6 935
795
793
8 173

+9,8%
+1,0%
-16,1%
-9,9%
+22,5%

+3,3%
+1,0%
-16,1%
-9,9%
+8,3%

EBITDA Groupe8
dont France Retail
Marge (%)
dont Enseignes de distribution9
Marge (%)
dont Cdiscount
Marge (%)
dont Latam (hors crédits fiscaux)
Marge (%)
dont crédits fiscaux Latam

 

1 092
569
8,3%
539
7,9%
48
5,1%
469
7,0%
6

1 069
539
7,8%
478
6,9%
15
1,9%
514
6,3%
0

-2,2%
-5,2%
-52 bps
-11,3%
-96 bps
-68,5%
-3,2 pts
+9,6%
-74 bps
n.s.

-7,8%
-6,0%
-57 bps
-11,3%
-96 bps
-68,5%
-3,2 pts
-2,7%
-72 bps
n.s.

ROC Groupe4
dont France Retail
Marge (%)
dont Enseignes de distribution5
Marge (%)
dont Cdiscount
Marge (%)
dont Latam (hors crédits fiscaux)
Marge (%)
dont crédits fiscaux Latam

 

440
163
2,4%
143
2,1%
6
0,7%
264
4,0%
6

380
141
2,0%
86
1,2%
-32
-4,1%
271
3,3%
0

-13,7%
-13,4%
-34 bps
-39,4%
-83 bps
n.s.
-4,7 pts
+2,3%
-65 bps
n.s.

-21,8%
-15,8%
-37 bps
-39,4%
-81 bps
n.s.
-4,7 pts
-9,7%
-66 bps
n.s.

Les comptes 2021 ont été retraités suite à l’application rétrospective de la décision de l’IFRS IC portant sur les coûts d’implémentation, de configuration et de personnalisation des logiciels en mode SaaS et la décision de I’IFRS IC relative à la norme IAS 19

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2022

Au S1 2022, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe atteint 15,9 Mds€, en progression de +5,7% en données comparables10, +3,0% en organique1 et +9,8% en données publiées après prise en compte notamment des effets de change et d’hyperinflation de +6,6%, d’un effet périmètre de -0,1%, d’un effet essence de +0,7% et d’un effet calendaire de -0,4%.
Sur le périmètre France Retail, le chiffre d’affaires est en progression de +1,0% en comparable.
Le E-commerce (Cdiscount) affiche un volume d’affaires (« GMV ») de 1,8 Md€, en recul de -9,9%11 (+2,3%2 par rapport au S1 2019), dans un contexte de marché difficile et une base de comparaison élevée au S1 2021 en raison de la pandémie.
Les ventes en Amérique latine sont en progression de +13,2% en comparable1, principalement soutenues par les très bonnes performances du Cash & Carry (Assaí) et Grupo Éxito.

L’EBITDA Groupe s’établit à 1 069 M€, soit une variation de -2,2% après impact du change et de -7,8% à taux de change constant.
L’EBITDA France Retail s’élève à 539 M€ (-5,2% vs S1 2021). L’EBITDA des enseignes de distribution (hors GreenYellow et promotion immobilière) s’établit à 478 M€ (539 M€ au S1 2021) en lien avec un marché Ile de France en recul au T1 2022 et en redressement au cours du T2. L’EBITDA de GreenYellow s’élève à 33 M€12 et celui de la promotion immobilière à 28 M€13.
L’EBITDA E-commerce s’établit à 15 M€ (48 M€ au S1 2021), niveau proche du S1 2019 (13 M€).
L’EBITDA de l’Amérique latine s’établit à 514 M€, en hausse de +8,2% (-2,7% hors effet de change et crédits fiscaux qui représentaient 6 M€14 au S1 2021, 0 M€ au S1 2022).

Le ROC Groupe s’établit à 380 M€, en recul de -13,7% (-21,8% à change constant).
En France Retail, le ROC s’élève à 141 M€ (163 M€ au S1 2021), dont 86 M€ pour les enseignes de distribution (hors GreenYellow et promotion immobilière). Le ROC de GreenYellow s’élève à 27 M€ et celui de la promotion immobilière à 28 M€. La marge de ROC France Retail s’élève à 2,0%
Le ROC E-commerce est de -32 M€ contre 6 M€ au S1 2021 et -17 M€ au S1 2019. L’évolution par rapport au S1 2019 s’explique par les coûts de développement d’Octopia.
En Amérique latine, le ROC s’établit à 271 M€ stable par rapport au S1 2021 (-9,7% hors crédits fiscaux et effet de change), tiré par la poursuite de la forte dynamique des ventes chez Assaí et Grupo Éxito, avec un recul de GPA Brésil lié aux fermetures des hypermarchés (déstockages avant cessions) et à un effort promotionnel renforcé.

Résultat financier et Résultat Net Part du Groupe normalisés15

Le Résultat financier normalisé de la période est de -484 M€ contre -397 M€ au S1 2021, impacté principalement par une variation de -79 M€ du résultat financier hors intérêts sur passifs de loyers liée à une augmentation des taux et du change au Brésil.

Le Résultat net normalisé Part du Groupe s’établit à -102 M€, en retrait de -28 M€ par rapport au S1 2021.
Le BNPA normalisé dilué16 est de -1,35 € contre -1,03 € au S1 2021.

Les Autres produits et charges opérationnels s’établissent à -284 M€ au S1 2022 contre 10 M€ au S1 2021 dont
-155 M€ en France et -129 M€ en Amérique Latine. En France, les autres produits et charges opérationnels incluent -41 M€ de coûts non cash liés au plan de cession au S1 2022, contre +161 M€ au S1 2021.


Résultat Net de l’ensemble consolidé, Part du Groupe

Le Résultat Net des activités poursuivies, Part du Groupe s’établit à -248 M€, en baisse de -210 M€ en raison principalement du résultat financier et des éléments exceptionnels.
Le Résultat Net des activités abandonnées, part du Groupe, s’établit à -12 M€ au S1 2022 contre
-170 M€ au S1 2021.
Le Résultat Net de l’ensemble consolidé, Part du Groupe s’établit à -259 M€ contre -208 M€ au S1 2021.

Situation financière au 30 juin 2022

La Dette financière nette du Groupe hors IFRS 5 s’établit à 7,5 Mds€, dont 5,1 Mds€ en France et 2,4 Mds€ en Amérique latine, en hausse par rapport au niveau de fin 2021 en raison de la saisonnalité de l’activité. Y compris IFRS 5, elle ressort à 6,6 Mds€, dont 4,3 Mds€ en France et 2,3 Mds€ en Amérique latine.

Au 30 juin 2022, la liquidité du Groupe en France (y compris Cdiscount) est de 2,2 Mds€, dont
405 M€ de trésorerie et équivalents de trésorerie17 et 1,8 Md€ de lignes de crédit confirmées non tirées disponibles à tout moment18. Le Groupe dispose par ailleurs de 111 M€ sur un compte séquestre sécurisé dédié au remboursement de la dette brute sécurisée au 30 juin 2022 (95 M€ au 11 juillet suite à des rachats de dette obligataire sécurisée de maturité janvier 2024).

FAITS MARQUANTS DU S1 2022
-

Enseignes de distribution : retour à la croissance du chiffre d’affaires

Les enseignes ont renoué avec la croissance au T2 2022, avec une accélération marquée des enseignes parisiennes au cours du mois de juin.

Expansion du parc et E-commerce

  • L’expansion du parc de magasins s’accélère, avec l’ouverture de 376 magasins sur les formats de proximité (Franprix, Spar, Vival…) au S1 et des ralliements de supermarchés et magasins indépendants ;

  • Forte croissance de l’e-commerce alimentaire de +20% sur le semestre, dans un marché en retrait (-3,6%19).

Renforcement des partenariats technologiques
Au premier semestre 2022, le Groupe a renforcé ses partenariats technologiques avec des leaders mondiaux (Ocado, Gorillas, Amazon) :

  • Le groupe Casino et Ocado ont signé un protocole d’accord visant à étendre leur partenariat en France avec (i) la création d’une JV de services logistiques en France, (ii) l’intégration dans la plateforme de services Ocado de la solution marketplace d’Octopia, et (iii) le déploiement par le groupe Casino de la solution de préparation de commandes en magasin d’Ocado dans son parc de magasins Monoprix ;

  • Le groupe Casino et Gorillas ont signé un accord stratégique en vue d’étendre le partenariat à l’enseigne Frichti, qui aura accès aux produits de marque nationale et aux produits de marque Monoprix. Ces produits seront disponibles sur la plateforme Frichti et livrés aux consommateurs en quelques minutes, dans les zones géographiques où Frichti opère déjà ;

  • Le partenariat Amazon a été étendu à Lille et Nantes en sus de Paris, Nice, Lyon, Bordeaux, Montpellier et Strasbourg.

Adaptation des magasins aux nouveaux modes de consommation
Les enseignes du Groupe adaptent leurs offres aux nouveaux modes de consommation en développant toute une série d’initiatives destinées à répondre aux attentes des consommateurs :

  • Conversion intégrale du parc d’hypermarchés traditionnels Géant en (i) Supermarchés Casino (20 réalisées au S1 2022) ou (ii) Casino Hyper Frais, concept proposant 50% de produits frais (4 à date, 57 additionnels prévus d’ici le S1 2023) ;

  • Réduction de l’attente en caisse et des ruptures avec la technologie Belive ;

  • Mise en vente de NFT par Monoprix ;

  • Succès des abonnements20 dans les enseignes Casino et Monoprix avec déjà plus de 300 000 abonnements payants (vs 210 000 fin 2021) : les abonnés des enseignes Géant et Supermarchés Casino dépensent en moyenne quatre fois plus que les non-abonnés.

Inflation
Les enseignes du groupe Casino ont adapté leur dispositif commercial au contexte inflationniste :

  • Fortes promotions sur une sélection hebdomadaire de produits (opération « Plus bas y’a pas » chez Géant, panier de 20 produits pour moins de 20€ chez Franprix…) ;

  • Mise en avant des marques de distributeurs, dont Leader Price dans les Supermarchés Casino, Géant et Franprix ;

  • Remises sur l’essence en hypermarchés et supermarchés (litre de carburant à 0,85€ après remboursement sous forme d’un bon d’achat) ;

  • Mise en avant des abonnements au sein de Monoprix et Casino offrant une remise de 10% sur les achats.

Par ailleurs, les centrales d’achat Auxo se sont renforcées au cours du dernier semestre :

  • Le nouveau partenariat entre Intermarché et Louis Delhaize permettra à Auxo Achat Alimentaire de devenir en 2023 le 1er acteur du marché français avec 26% de parts de marché21 ;

  • Le partenariat sur les Achats Non Marchands (« Auxo Achats Non Marchands »), annoncé en avril dernier, est désormais pleinement opérationnel ;

  • Naturalia (groupe Casino) et Les Comptoirs de la Bio (groupement Les Mousquetaires) vont créer une entité destinée à massifier leurs achats auprès des plus gros fournisseurs bio du marché.

Cdiscount22 : retour au niveau d’activité pré-pandémique

Dans un marché en retrait, Cdiscount renoue avec un niveau d’activité pré-Covid avec un volume d’affaires en hausse de +2,3% par rapport au S1 2019, et en recul de -9,9% (base élevée du S1 2021 marquée par la pandémie).
Cdiscount poursuit l’amélioration de son mix d’activité avec une quote-part marketplace au-delà de 50% pour la première fois sur un trimestre. Le GMV marketplace progresse de +18,8% par rapport au S1 2019 (-10,6% par rapport au S1 2021). L’enseigne gagne +0,4 pt de parts de marché sur la dernière période Kantar (mai 2022).
Les KPI opérationnels restent en progression sur un an, avec (i) une amélioration de +4 pts du NPS, (ii) le développement des Advertising Services (marketing digital) qui atteignent 33 M€, en croissance de +15,0%, (iii) l’accélération des activités B2B avec un total de 23 contrats pour Octopia (+11 vs fin 2021) et 53 clients pour
C-logistics (+31 vs fin 2021), et (iv) l’augmentation de +7,0% du nombre d’abonnés Cdiscount A Volonté.
L’EBITDA23 s’établit à 15 M€ (vs 48 M€ au S1 2021) et revient au niveau du S1 2019 (13 M€).
Cdiscount a lancé un plan d’économie de 75 M€ en année pleine à horizon 2023 visant à adapter sa structure de coûts et ses capex à l’activité. Des gains de plus de 30 M€ sont attendus dès le second semestre.

GreenYellow : expansion en Europe avec des bureaux en Pologne et en Espagne

GreenYellow enregistre un EBITDA de 40 M€24 sur le semestre, en croissance de +8% par rapport au S1 2021.

GreenYellow affiche un pipeline avancé25 de 764 MW pour le solaire photovoltaïque, avec un pipeline additionnel d’opportunités26 de 3 701 GW. Concernant les projets d’efficacité énergétique, le pipeline avancé4 atteint 157 GWh, avec un pipeline additionnel d’opportunités5 de près de 1 096 GWh.

L’expansion s’est poursuivie en Europe avec la création de nouveaux bureaux en Pologne et en Espagne, et la mise en service du premier projet de 4 MW réalisé en Bulgarie. Mi-juillet, GreenYellow a également signé un premier PPA en autoconsommation en Hongrie avec un acteur majeur de l’automobile, pour un projet de plus de 9 MW.

Durant ce premier semestre, GreenYellow a également renforcé ses positions sur ses géographies historiques :

  • Un deuxième projet de centrale solaire flottante en Thaïlande d’une puissance de 5 MW ;

  • La signature d’un important contrat d’efficacité énergétique en Afrique du Sud avec un retailer multi-sites, sur plus de 100 magasins.

RSE

Le groupe Casino a été maintenu au 1er rang des distributeurs et 8ème société mondiale du classement ESG de Moody’s27 en terme de performance RSE.

Le Groupe mène une politique destinée à promouvoir un commerce plus responsable avec notamment la création, en partenariat avec Mauro Colagreco, d’un baromètre de saisonnalité favorisant les fruits et légumes de saison et une certification commerce équitable sur 100% des tablettes de chocolat ou capsules de café à marque propre.

En complément des actions menées par le Groupe pour réduire ses consommations électriques depuis 10 ans (portes sur les meubles froids…), les enseignes se sont engagées à réduire la consommation électrique des magasins lors des périodes de pénuries (ex : réduction de l’intensité de l’éclairage en magasin, réduction du chauffage pendant les heures de pics…).

Par ailleurs, le Groupe continue de mener des actions de solidarité au S1 2022 avec le renouvellement du partenariat en faveur des banques alimentaires et des engagements pour lutter contre les discriminations LGBT+. Le Groupe poursuit également la féminisation de l’encadrement, avec un taux de féminisation du Comex de 40%.

Les filiales d’Amérique latine sont également engagées et reconnues sur la RSE : (i) Grupo Éxito a distribué 84 000 paniers à des enfants et leurs familles pour lutter contre la malnutrition et a diminué son empreinte carbone de 16% au S1 2022, (ii) Assaí a diminué de 23% ses émissions directes et indirectes liées à l’énergie et est classé 3ème meilleure entreprise du Brésil pour l’inclusion des personnes en situation de handicap. Assaí a également reçu la certification Great Place to Work.

Amérique latine

Excellente performance de Grupo Éxito

Sur le semestre, Grupo Éxito enregistre des ventes en croissance totale de +27,9% (+23,8% à change constant) et un EBITDA en hausse de +24,1% à 165 M€ (+18,9% à change constant).

En Colombie, la croissance des ventes atteint +26,7%, en accélération sur le T2 (+37,8%). L’EBITDA progresse de +18,2% tiré par des animations commerciales renforcées. Les ventes omnicanales restent très dynamiques (+17%28) et représentent désormais 12,1% des ventes.

En Uruguay, les ventes affichent une progression de +24,8% et l’EBITDA une hausse de +31,6% grâce à une maîtrise des coûts renforcée.

Au Brésil : forte croissance d’Assaí et recentrage de GPA

  • Accélération d’Assaí sur son modèle d’affaires très rentable

La croissance des ventes s’élève à +48,1% sur le semestre (+26,6% à change constant), en accélération sur le T2 (+58,9%). L’EBITDA progresse de +40,9% (+24,2% à change constant29), avec une marge à 6,5%. Depuis le S1 2019, l’EBITDA a plus que doublé en monnaie locale.

La conversion des hypermarchés GPA est en cours avec 2 ouvertures en juillet, et au moins 40 conversions prévues d’ici la fin de l’année 2022.

Les ventes digitales augmentent de +34%1 sur le T2 2022 par rapport au T1 2022.

Assaí vise un chiffre d’affaires brut de 100 MdsR$ (18 Mds€) en 2024 via : (i) l’ouverture de c. 50 magasins entre 2022 et 2024 et (ii) la conversion des 70 hypermarchés Extra (dont au moins 40 au second semestre 2022).

  • Croissance des ventes en données comparables du nouveau GPA

Le chiffre d’affaires comparable est en progression de +3,6% sur le semestre, avec un chiffre d’affaires total en recul de -19,9% (-31,5% à change constant) en raison de la fermeture des hypermarchés.

L’EBITDA marque un recul de -55,7% (-62,1% à change constant) en raison des coûts liés à la fermeture des hypermarchés et d’un renforcement de la dynamique promotionnelle. 12 hypermarchés non cédés ont déjà été convertis en supermarchés Pão de Açúcar, Compre Bem ou Mercado Extra, sur un total de 24 conversions prévues d’ici la fin du T3 2022.

L’e-commerce progresse fortement avec un GMV en hausse de +25%1 par rapport au T2 2021.

Plan de cession d’actifs

Au S1 2022, le groupe Casino a encaissé :

  • 192 M€ dans le cadre de la cession de Floa Bank, le Groupe disposant en outre d’un earn-out de 30% sur la valeur future créée à horizon 2025.

  • 74 M€ au titre des JV Apollo et Fortress30 (en plus des 24 M€ encaissés en 2021). Par ailleurs, le Groupe a sécurisé et constaté d’avance 12 M€ de complément de prix additionnels aux 118 M€ déjà sécurisés en 2021, portant ainsi le total d’earn-out inclus dans la dette financière nette à fin S1 2022 à 130 M€.

  • 145 M€ liés à la cession du capital de Mercialys31.

Le Groupe a par ailleurs 27 M€ de cessions diverses sécurisées ou sous promesses (Sarenza, immobilier).

Le Groupe a signé un accord en vue de la cession de GreenYellow pour une valeur d’entreprise de 1,4 Md€ et une valeur des capitaux propres de 1,1 Md€. Après réinvestissement de 165 M€, le Groupe percevra 600 M€.

Le plan de cession d’actifs non stratégiques totalise 4,0 Mds€ à date. Le Groupe confirme viser l’achèvement de son plan de cession de 4,5 Mds€ (dont 0,5 Md€ restant à réaliser) d’ici fin 2023.



Rachats obligataires

Le 30 juin 2022, le groupe Casino a procédé à l’annulation d’un montant nominal de 34,1 M€ d’obligations sécurisées Quatrim 2024, à la suite de rachats sur le marché.

Le 11 juillet 2022, le Groupe Casino a procédé (i) à l’annulation d’un montant nominal de 20,5 M€ de la souche 2023 et (ii) à l’annulation d’un montant nominal de 15,9 M€ de l’obligation sécurisée Quatrim 2024. Ces annulations ont été faites à la suite de rachats sur le marché.

Le montant nominal total de la souche 2023 a ainsi été réduit à 199 M€ et celui de l’obligation sécurisée Quatrim 2024 à 750 M€.

Le Groupe pourrait procéder à d’autres rachats obligataires dans les prochains mois.

Chiffre d’affaires du deuxième trimestre 2022

-

Au deuxième trimestre 2022, le chiffre d’affaires du Groupe atteint 8 420 M€, en hausse de +14,8% en données publiées, avec des effets de change, d’essence et de périmètre de respectivement +9,1%, +0,5% et
-0,1%. L’effet calendaire est neutre. La croissance du Groupe s’établit à +8,1% en données comparables32, tirée principalement par l’Amérique latine (+16,7%).

Sur le périmètre France Retail, la croissance s’établit à +3,4% en données comparables sur le trimestre, avec un retour à la croissance sur tous les formats. Les formats de proximité (+11,7%) affichent une croissance à deux chiffres. Les hypermarchés (+2,9%) et supermarchés (+2,4%) font état d’une croissance solide. Monoprix (+2,2%) et Franprix (+1,7%) ont bénéficié d’un redressement de la consommation à Paris avec le retour des touristes et des flux de bureaux.

Cdiscount33 affiche sur le trimestre un volume d’affaires (« GMV ») à +4,0% par rapport au T2 2019, mais en retrait de -10,5% sur un an en raison d’une base élevée liée à la pandémie. L’augmentation de la part de la marketplace se poursuit et dépasse 50% sur le second trimestre.

En Amérique latine, les ventes progressent de +31,6% en données publiées sur le trimestre, tirées par les excellentes performances de Grupo Éxito et Assaí qui progressent de respectivement de +38,0% et +58,9%, toujours portées par l’attractivité du format commercial et un effet change positif.

Perspectives S2 2022 en France

-

Dans un contexte inflationniste, la priorité du Groupe Casino reste la croissance et le maintien d’un bon niveau de rentabilité assurant la progression de la génération de cash-flow

Au premier semestre 2022, malgré un environnement économique instable, le Groupe a renoué avec la croissance.

Pour le second semestre 2022, dans un contexte de forte inflation, le Groupe entend maintenir sa dynamique de croissance :

  • Poursuite du plan d’expansion de 800 ouvertures sur les formats de proximité (Monop’, Franprix, Naturalia, Spar, Vival…), principalement en franchise (376 réalisées à fin S1) ;

    • Développement des activités retail et e-commerce les plus porteuses (Casino Hyper Frais, partenariats Gorillas, Amazon et Ocado).

Pour l’année 2022, le Groupe confirme viser :

  • Le maintien d’un niveau de rentabilité élevé et l’amélioration de la génération de cash-flow ;

    • La poursuite du plan de cession de 4,5 Mds€ en France dont la réalisation complète est attendue d’ici fin 2023.

Le Conseil d’administration s’est réuni le 27 juillet 2022 pour arrêter les comptes consolidés du premier semestre 2022. Ces comptes ont fait l’objet d’un examen limité des commissaires aux comptes.

La présentation des résultats semestriels 2022 est accessible sur le site du Groupe Casino
(www.groupe-casino.fr)


ANNEXES  – INFORMATIONS ADDITIONNELLES S1 2022 RELATIVES À LA DOCUMENTATION DES FINANCEMENTS OBLIGATAIRES LEVES DEPUIS 2019

Cf. communiqué de presse du 21 novembre 2019

Informations financières sur le 1er semestre clos au 30 juin 2022 :

En M€

France Retail
+ E-commerce

Latam

Total

Chiffre d’affaires34

7 730

8 173

15 903

EBITDA1

554

514

1 069

(-) impact des loyers35

(304)

(171)

(475)

EBITDA consolidé ajusté yc loyers1

250

343

594

Informations financières sur une période de 12 mois au 30 juin 2022 :

En M€

France Retail
+ E-commerce

Latam

Total

Chiffre d’affaires1

16 021

15 951

31 972

EBITDA1

1 393

1 099

2 492

(-) impact des loyers2

(601)

(333)

(933)

(i) EBITDA consolidé ajusté yc loyers1 36

792

766

1 558

(ii) Dette financière brute1 37

5 639

3 514

9 153

(iii) Trésorerie et équivalents de trésorerie1 38

413

1 275

1 688

Au 30 juin 2021, la liquidité du Groupe sur le périmètre « France + E-commerce » était de 2,2 Mds€,
dont 413 M€ de trésorerie et équivalents de trésorerie39, et 1,8 Md€ de lignes de crédit confirmées non tirées disponibles à tout moment. Les billets de trésorerie s’élèvent à 48 M€ au 30 juin 2022.

Informations complémentaires concernant les covenants et les comptes séquestres

Covenants testés dès le 30 juin 2021 conformément à la ligne de crédit syndiquée en date du
18 novembre 2019, telle qu’amendée en juillet 2021

Type de covenant (France et E-commerce hors Greenyellow)

Au 30 juin 2022

Dette brute sécurisée / EBITDA après loyers < 3,50x

3,19x40

EBITDA après loyers / Coûts financiers nets > 2,50x

3,54x

Le solde du compte séquestre s’établit à 0 M€ au 30 juin 2022.

Le solde du compte séquestre sécurisé s’établit à 111 M€ au 30 juin 2022, après rachats de l’obligation sécurisée de maturité janvier 2024. En raison de rachats additionnels de la même souche début juillet, le compte séquestre sécurisé s’établit à 95 M€ au 11 juillet 2022.

Aucune somme n’a été créditée ou débitée du compte séquestre des obligations et son solde demeure de 0€.

ANNEXES – RESULTATS SEMESTRIELS

Chiffre d’affaires semestriel consolidé par segment

Chiffre d’affaires
En M€

S1 2021 retraité

S1 2022

Variation

Var. TCC

France Retail

6 863

6 935

+1,0%

+1,0%

Latam Retail

6 670

8 173

+22,5%

+8,3%

E-commerce (Cdiscount)

947

795

-16,1%

-16,1%

Total Groupe

14 480

15 903

+9,8%

+3,3%

EBITDA semestriel consolidé par segment

EBITDA
En M€

S1 2021 retraité

S1 2022

Variation

Var. TCC

France Retail

569

539

-5,2%

-6,0%

Latam Retail

475

514

+8,2%

-3,9%

E-commerce (Cdiscount)

48

15

-68,5%

-68,5%

Total Groupe

1 092

1 069

-2,2%

-7,8%

Résultat Opérationnel Courant semestriel consolidé par segment

ROC
En M€

S1 2021 retraité

S1 2022

Variation

Var. TCC

France Retail

163

141

-13,4%

-15,8%

Latam Retail

271

271

0,0%

-11,7%

E-commerce (Cdiscount)

6

-32

n.s.

n.s.

Total Groupe

440

380

-13,7%

-21,8%

Résultat net semestriel normalisé

En M€

S1 2021
retraité

Éléments de normalisation

S1 2021
retraité normalisé

S1 2022

Éléments de normalisation

S1 2022
normalisé

 

 

 

 

 

Résultat Opérationnel Courant

440

0

440

380

0

380

 

 

 

 

 

Autres produits et charges opérationnels

10

(10)

0

(284)

284

0

 

 

 

 

 

Résultat opérationnel

450

(10)

440

96

284

380

 

 

 

 

 

Coût de l'endettement
financier net

(224)

0

(224)

(252)

0

(252)

 

 

 

 

 

Autres produits et charges financiers41

(174)

0

(174)

(233)

2

(231)

 

 

 

 

 

Charge d'impôt42

(44)

(10)

(54)

112

(86)

26

 

 

 

 

 

Quote-part de résultat
des entreprises associées

29

0

29

5

0

5

 

 

 

 

 

Résultat net
des activités poursuivies

37

(19)

18

(272)

200

(72)

 

xx

xx

xx

xx

dont intérêts minoritaires43

75

18

93

(24)

54

30

 

 

 

 

 

dont Part du Groupe

(38)

(37)

(75)

(248)

145

(102)

 

 

 

 

 

Le résultat net normalisé correspond au résultat net des activités poursuivies corrigé (i) des effets des autres produits et charges opérationnels tels que définis dans la partie « principes comptables » de l'annexe annuelle aux comptes consolidés, (ii) des effets des éléments financiers non récurrents ainsi que (iii) des produits et charges d'impôts afférents à ces retraitements et (iv) de l’application des règles IFRIC 23.

Les éléments financiers non récurrents regroupent les variations de juste valeur des dérivés actions et les effets d’actualisation monétaire de passifs fiscaux brésiliens.

Évolution de la dette financière nette semestrielle par entité

Dette financière nette hors IFRS 5
En M€

 

S1 2021

Evolution

S1 2022

France

(4 577)

-511

(5 088)

dont France Retail hors GreenYellow

(4 205)

-384

(4 589)

dont E-commerce (Cdiscount)

(428)

-71

(499)

dont GreenYellow

57

-57

(0)

Latam Retail

(1 767)

-610

(2 377)

dont GPA Brésil

(778)

+52

(726)

dont Assaí

(851)

-643

(1 493)

dont Grupo Éxito

26

-45

(19)

dont Holdings brésiliennes (Segisor)

(164)

+26

(138)

Total

(6 344)

-1 121

(7 465)

Note : GreenYellow a été classé en IFRS 5 en 2022

Dette financière nette semestrielle France hors IFRS 5

En M€ - France (y compris Cdiscount), hors GreenYellow

S1 2021

S1 2022

DFN hors IFRS 5 France au 1er janvier

(3 874)

(4 701)

Cash-flow libre44
hors plan de cession

(346)

(323)

Frais financiers45

(164)

(184)

Dividendes versés aux actionnaires
et porteurs de TSSDI

(28)

(32)

Rachats d’actions et transactions
avec les intérêts ne donnant pas le contrôle

(1)

(2)

Autres investissements financiers

(5)

1

Autres éléments non cash

(308)

(47)

dont frais financiers non cash

(30)

54

Variation de dette financière nette hors IFRS 5 avant cessions

-854

-586

Plan de cession

93

19946

Variation de dette financière nette hors IFRS 5 après cessions

-760

-387

Dette financière nette hors IFRS 5 au 30 juin

(4 634)

(5 088)

ANNEXES – CHIFFRE D’AFFAIRES

Chiffre d’affaires trimestriel consolidé par segment

 

 

 

 

 

CA HT
(en M€)

CA
T2 2022

Croissance
totale

Croissance
organique47

Croissance
comparable1

France Retail

3 584

+3,1%

+1,8%

+3,4%

Cdiscount

369

-20,4%

-20,4%

-20,4%

Total France

3 954

+0,4%

-1,0%

-0,5%

Latam Retail

4 467

+31,6%

+12,4%

+16,7%

TOTAL GROUPE

8 420

+14,8%

+5,3%

+8,1%

GMV Cdiscount

881

-10,5%

n.a.

n.a.

Variation du chiffre d’affaires trimestriel consolidé France par enseigne

CA HT par enseigne (en M€)

CA T2 2022

Croissance totale

Croissance organique1

Croissance comparable1

Monoprix

1 111

+1,6%

+2,0%

+2,2%

Supermarchés

857

+20,7%

+1,4%

+2,4%

dont SM Casino48

814

+21,4%

+0,6%

+1,7%

Franprix

385

+1,8%

+2,4%

+1,7%

Proximité & Divers49

456

+1,4%

+0,2%

+11,6%

dont Proximité50

387

+13,3%

+14,5%

+11,7%

Hypermarchés

775

-8,1%

+3,3%

+2,9%

dont Géant2

722

-9,4%

+3,1%

+2,9%

FRANCE RETAIL

3 584

+3,1%

+1,8%

+3,4%

Principales données semestrielles Cdiscount51

Chiffres clés

S1 2021

S1 2022

Croissance publiée

Croissance
vs S1 2019

GMV (volume d’affaires)

1 991

1 793

-9,9%

+2,3%

dont ventes en propre

865

679

-21,5%

-25,1%

dont marketplace

747

668

-10,6%

+18,8%

Quote-part marketplace (%)

46,3%

49,6%

+3,2 pts

+11,3 pts

Chiffre d’affaires (en M€)

1 009

881

-12,7%

-11,5%

ANNEXES – AUTRES INFORMATIONS

Taux de change

TAUX DE CHANGE MOYENS

T2 2021

T2 2022

Effet de change

Brésil (EUR/BRL)

6,3885

5,2349

+22,0%

Colombie (EUR/COP) (x 1000)

4,4471

4,1708

+6,6%

Uruguay (EUR/UYP)

52,9077

43,2190

+22,4%

Argentine52 (EUR/ARS)

113,3281

125,6753

-9,8%

 

 

 

 

Volume d’affaires France par enseigne

VOLUME D’AFFAIRES TOTAL HT
PAR ENSEIGNE ESTIME (en M€, hors essence)

T2 2022

Variation (y compris calendaire)

 

 

Monoprix

 

1 163

+2,4%

Franprix

 

448

+2,3%

Supermarchés

 

767

+15,4%

Hypermarchés

 

704

-10,4%

Proximité & Divers

 

649

+1,3%

Dont Proximité

 

581

+11,1%

TOTAL FRANCE

 

3 731

+1,8%


VOLUME D’AFFAIRES TOTAL HT
(en M€, hors essence)

T2 2022

Variation (y compris calendaire)

 

 

Total France

 

3 731

+1,8%

Cdiscount

 

678

-14,5%

TOTAL FRANCE ET CDISCOUNT

 

4 409

-1,1%

Parc de magasins

FRANCE

30 sept. 2021

31 déc. 2021

31 mars 2022

30 juin 2022

HM Géant Casino

95

95

97

77

dont Affiliés Franchisés France

3

3

3

3

Affiliés International

7

7

9

9

SM Casino

425

429

437

464

dont Affiliés Franchisés France

63

61

60

62

Affiliés International

25

26

27

27

Monoprix (Monop’, Naturalia…)

833

838

842

853

dont Affiliés Franchisés

203

206

215

226

Naturalia Intégrés

200

198

198

194

Naturalia Franchisés

44

51

51

55

Franprix (Franprix, Marché d’à côté…)

906

942

978

1 035

dont Franchisés

564

614

649

711

Proximité (Spar, Vival, Le Petit Casino…)

5 563

5 728

5 859

5 960

Autres activités

303

286

287

277

Total France

8 125

8 318

8 500

8 666


INTERNATIONAL

30 sept. 2021

31 déc. 2021

31 mars 2022

30 juin 2022

ARGENTINE

25

25

25

26

HM Libertad

15

15

15

16

SUP Mini Libertad et Petit Libertad

10

10

10

10

URUGUAY

93

94

93

93

HM Géant

2

2

2

2

SM Disco

30

30

30

30

SM Devoto

24

24

24

24

SUP Devoto Express

35

36

35

35

Möte

2

2

2

2

BRÉSIL

1 064

1 021

917

914

HM Extra

103

72

31

21

SM Pão de Açúcar

181

181

181

179

SM Extra

146

146

146

149

Compre Bem

28

28

28

30

Assaí (Cash & Carry)

191

212

216

220

SUP Mini Mercado Extra & Minuto Pão de Açúcar

239

240

241

241

Drugstores

102

68

0

0

+ Stations-service

74

74

74

74

COLOMBIE

2 035

2 063

2 036

2 049

HM Éxito

92

91

91

91

SM Éxito et Carulla

153

158

153

153

SM Super Inter

61

61

60

60

Surtimax (discount)

1 607

1 632

1 619

1 634

dont « Aliados »

1 536

1 560

1 549

1 564

B2B

34

36

37

41

SUP Éxito Express et Carulla Express

88

85

76

70

CAMEROUN

4

4

4

4

Cash & Carry

4

4

4

4

Total International

3 221

3 207

3 075

3 086

Compte de résultat consolidé

En millions d'euros

 

30 juin 2022

30 juin 2021 retraité53

ACTIVITES POURSUIVIES

 

 

 

Chiffre d’affaires, hors taxes

 

15 903

14 480

Autres revenus

 

225

224

Revenus totaux

 

16 128

14 704

Coût d’achat complet des marchandises vendues

 

(12 360)

(11 071)

Marge des activités courantes

 

3 768

3 633

Coûts des ventes

 

(2 645)

(2 532)

Frais généraux et administratifs

 

(743)

(660)

Résultat opérationnel courant

 

380

440

Exprimé en % du CA HT

 

2,4%

3,0%

 

 

 

 

Autres produits opérationnels

 

268

246

Autres charges opérationnelles

 

(551)

(236)

Résultat opérationnel

 

96

450

Exprimé en % du CA HT

 

0,6%

3,1%

 

 

 

 

Produits de trésorerie et d’équivalents de trésorerie

 

27

8

Coût de l’endettement financier brut

 

(279)

(231)

Coût de l’endettement financier net

 

(252)

(224)

Autres produits financiers

 

90

69

Autres charges financières

 

(323)

(243)

Résultat avant impôt

 

(389)

52

Exprimé en % du CA HT

 

-2,4%

0,4%

 

 

 

 

Produit (Charge) d’impôt

 

112

(44)

Quote-part de résultat net des entreprises associées et des coentreprises

 

5

29

Résultat net des activités poursuivies

 

(272)

37

Exprimé en % du CA HT

 

-1,7%

0,3%

dont, part du Groupe

 

(248)

(38)

dont, intérêts ne donnant pas le contrôle

 

(24)

75

ACTIVITES ABANDONNEES

 

 

 

Résultat net des activités abandonnées

 

(5)

(169)

dont, part du Groupe

 

(12)

(170)

dont, intérêts ne donnant pas le contrôle

 

7

2

ENSEMBLE CONSOLIDE

 

 

 

Résultat net de l’ensemble consolidé

 

(277)

(132)

dont, part du Groupe

 

(259)

(208)

dont, intérêts ne donnant pas le contrôle

 

(17)

77

Résultat net par action

En euros

 

30 juin 2022

30 juin 2021 retraité1

Des activités poursuivies, part du Groupe

 

 

 

  • de base

 

(2,70)

(0,69)

  • dilué

 

(2,70)

(0,69)

De l’ensemble consolidé, part du Groupe

 

 

 

  • de base

 

(2,80)

(2,27)

  • dilué

 

(2,80)

(2,27)

État du résultat global consolidé

En millions d’euros

Du 1er janvier au 30 juin 2022

Du 1er janvier au 30 juin 2021 retraité54

Résultat net de l’ensemble consolidé

(277)

(132)

Eléments recyclables ultérieurement en résultat

627

137

Couvertures de flux de trésorerie et réserve de coût de couverture (i)

30

20

Écarts de conversion (ii)

587

120

Instruments de dette évalués à la juste valeur par OCI

(1)

(1)

Quote-part des entreprises associées et des coentreprises dans les éléments recyclables

18

3

Effets d'impôt

(7)

(5)

Eléments non recyclables en résultat

37

(3)

Instruments de capitaux propres évalués à la juste valeur par OCI

-

-

Écarts actuariels

49

(4)

Quote-part des entreprises associées et des coentreprises dans les éléments non recyclables

-

-

Effets d'impôt

(13)

1

Autres éléments du résultat global au titre de l’exercice, nets d’impôt

664

134

Résultat global de l’ensemble consolidé au titre de l’exercice, net d’impôt

387

2

Dont part du Groupe

40

(131)

Dont part des intérêts ne donnant pas le contrôle

347

133

(i)  La variation de la réserve de coût de couverture sur le 1er semestre 2022 et sur le 1er semestre 2021 n’est pas significative
(ii)  La variation du 1er semestre 2022 de 587 millions d’euros résulte principalement de l’appréciation des monnaies brésilienne et colombienne pour respectivement 438 et 97 millions d’euros. La variation positive du 1er semestre 2021 de 120 millions d’euros résultait principalement de l’appréciation de la monnaie brésilienne pour 218 millions d’euros compensée partiellement par la dépréciation de la monnaie colombienne pour -81 millions d’euros

État de la situation financière consolidée

ACTIFS





30 juin 2022

31 décembre 202155

En millions d'euros

Goodwill

 

 

7 017

6 667

Immobilisations incorporelles

 

 

2 101

2 006

Immobilisations corporelles

 

 

4 942

4 641

Immeubles de placement

 

 

448

411

Actifs au titre de droits d’utilisation

 

 

5 074

4 748

Participations dans les entreprises associées et les coentreprises

 

 

221

201

Autres actifs non courants

 

 

1 172

1 183

Actifs d'impôts différés

 

 

1 463

1 195

Actifs non courants

 

 

22 439

21 053

Stocks

 

 

3 697

3 214

Créances clients

 

 

713

772

Autres actifs courants

 

 

2 242

2 033

Créances d'impôts courants

 

 

201

196

Trésorerie et équivalents de trésorerie

 

 

1 688

2 283

Actifs détenus en vue de la vente

 

 

1 568

973

Actifs courants

 

 

10 109

9 470

TOTAL ACTIFS

 

 

32 548

30 523

 

 

 

 

 

CAPITAUX PROPRES ET PASSIFS





30 juin 2022

31 décembre 20211

En millions d'euros

Capital social

 

 

166

166

Primes, titres auto-détenus, autres réserves et résultats

 

 

2 580

2 577

Capitaux propres part du Groupe

 

 

2 746

2 742

Intérêts ne donnant pas le contrôle

 

 

3 250

2 880

Capitaux propres

 

 

5 995

5 622

Provisions pour retraites et engagements assimilés non courantes

 

 

218

273

Autres provisions non courantes

 

 

473

376

Dettes financières brutes non courantes

 

 

7 843

7 461

Passifs de loyers non courants

 

 

4 518

4 174

Dettes non courantes liées aux engagements de rachat d'intérêts ne donnant pas le contrôle

 

 

14

61

Autres dettes non courantes

 

 

216

225

Passifs d'impôts différés

 

 

438

405

Passifs non courants

 

 

13 719

12 975

Provisions pour retraites et engagements assimilés courantes

 

 

12

12

Autres provisions courantes

 

 

205

216

Dettes fournisseurs

 

 

6 071

6 099

Dettes financières brutes courantes

 

 

1 784

1 369

Passifs de loyers courants

 

 

747

718

Dettes courantes liées aux engagements de rachat d'intérêts ne donnant pas le contrôle

 

 

219

133

Dettes d'impôts exigibles

 

 

24

8

Autres dettes courantes

 

 

3 146

3 196

Passifs associés à des actifs détenus en vue de la vente

 

 

625

175

Passifs courants

 

 

12 834

11 926

TOTAL CAPITAUX PROPRES ET PASSIFS

 

 

32 548

30 523

État des flux de trésorerie consolidés

En millions d’euros

 

30 juin 2022

30 juin 2021 retraité56

Résultat avant impôt des activités poursuivies

 

(389)

52

Résultat avant impôt des activités abandonnées

 

(11)

(209)

Résultat avant impôt de l’ensemble consolidé

 

(400)

(157)

Dotations aux amortissements

 

689

652

Dotations aux provisions et dépréciation

 

82

(81)

Pertes / (gains) liés aux variations de juste valeur

 

1

(4)

Charges / (produits) calculés liés aux stocks options et assimilés

 

7

9

Autres charges / (produits) calculés

 

(49)

(11)

Résultats sur cessions d’actifs

 

(53)

(97)

Pertes / (profits) liés à des variations de parts d’intérêts de filiales avec prise / perte de contrôle

 

(22)

11

Dividendes reçus des entreprises associées et des coentreprises

 

2

10

Coût de l’endettement financier net

 

252

224

Intérêts financiers nets au titre des contrats de location

 

161

154

Coût de mobilisation de créances sans recours et opérations assimilées

 

54

23

Résultats de cession et retraitements liés aux activités abandonnées

 

-

90

Capacité d’Autofinancement (CAF)

 

725

824

Impôts versés

 

(71)

(87)

Variation du Besoin en Fonds de Roulement (BFR)

 

(879)

(906)

Impôts versés et variation du BFR liés aux activités abandonnées

 

(100)

(97)

Flux nets de trésorerie générés par l’activité

 

(324)

(266)

Dont activités poursuivies

 

(214)

(50)

Décaissements liés aux acquisitions :

 

 

 

 d’immobilisations corporelles, incorporelles et immeubles de placement

 

(833)

(494)

 d’actifs financiers

 

(35)

(3)

Encaissements liés aux cessions :

 

 

 

 d’immobilisations corporelles, incorporelles et immeubles de placement

 

246

19

 d’actifs financiers

 

397

158

Incidence des variations de périmètre avec changement de contrôle

 

(21)

(9)

Incidence des variations de périmètre en lien avec des entreprises associées et des coentreprises

 

300

(6)

Variation des prêts et avances consentis

 

(6)

(16)

Flux nets de trésorerie liés aux opérations d'investissement des activités abandonnées

 

(29)

(49)

Flux nets de trésorerie liés aux opérations d’investissement

 

20

(399)

Dont activités poursuivies

 

49

(350)

Dividendes versés :

 

 

 

 aux actionnaires de la société mère

 

-

-

 aux intérêts ne donnant pas le contrôle

 

(42)

(77)

 aux porteurs de TSSDI

 

(34)

(32)

Augmentation et diminution de capital de la société mère

 

-

-

Transactions entre le Groupe et les intérêts ne donnant pas le contrôle

 

(2)

3

Cessions / (acquisitions) de titres auto-détenus

 

(2)

-

Augmentation emprunts et dettes financières

 

1 052

2 636

Diminution emprunts et dettes financières

 

(862)

(1 998)

Remboursement des passifs de loyer

 

(314)

(321)

Intérêts financiers nets versés

 

(460)

(335)

Autres remboursements

 

(16)

(13)

Flux nets de trésorerie liés aux opérations de financement des activités abandonnées

 

(1)

(6)

Flux nets de trésorerie liés aux opérations de financement

 

(682)

(143)

Dont activités poursuivies

 

(681)

(138)

Incidence des variations monétaires sur la trésorerie des activités poursuivies

 

237

74

Incidence des variations monétaires sur la trésorerie des activités abandonnées

 

-

-

Variation de trésorerie

 

(750)

(735)

Trésorerie et équivalents de trésorerie nets d’ouverture

 

2 223

2 675

  • Dont trésorerie et équivalents de trésorerie nets des activités poursuivies

 

2 224

2 675

  • Dont trésorerie et équivalents de trésorerie nets des activités détenues en vue de la vente

 

(1)

(1)

Trésorerie et équivalents de trésorerie nets de clôture

 

1 472

1 940

  • Dont trésorerie et équivalents de trésorerie nets des activités poursuivies

 

1 427

1 941

  • Dont trésorerie et équivalents de trésorerie nets des activités détenues en vue de la vente

 

46

(1)

Contacts analystes et investisseurs
-

Lionel BENCHIMOL
+ 33 (0)1 53 65 64 17 - lbenchimol@groupe-casino.fr

ou
+ 33 (0)1 53 65 24 17 - IR_Casino@groupe-casino.fr

Contacts presse
-

Groupe Casino / Direction de la Communication

Stéphanie ABADIE
+ 33 (0)6 26 27 37 05 - sabadie@groupe-casino.fr

ou
+ 33(0)1 53 65 24 78 - directiondelacommunication@groupe-casino.fr

-

Agence IMAGE 7

Karine ALLOUIS
+33 (0)1 53 70 74 84 - kallouis@image7.fr

Franck PASQUIER
+ 33(0)6 73 62 57 99 - fpasquier@image7.fr

Disclaimer

Ce communiqué a été préparé uniquement à titre informatif et ne doit pas être interprété comme une sollicitation
ou une offre d'achat ou de vente de valeurs mobilières ou instruments financiers connexes. De même, il ne donne pas
et ne doit pas être traité comme un conseil d'investissement. Il n'a aucun égard aux objectifs de placement, la situation financière ou des besoins particuliers de tout récepteur. Aucune représentation ou garantie, expresse ou implicite,
n'est fournie par rapport à l'exactitude, l'exhaustivité ou la fiabilité des informations contenues dans ce document.
Il ne devrait pas être considéré par les bénéficiaires comme un substitut à l'exercice de leur propre jugement. Toutes
les opinions exprimées dans ce document sont sujettes à changement sans préavis.

1 Hors essence et calendaire
2 4 semaines du 27 juin au 24 juillet 2022
3 Incluant la conversion de 20 hypermarchés en supermarchés
4 Source NielsenIQ – Cumul à date – P06
5 Au 30 juin 2022, sur les 145 M€ de cessions de titres Mercialys, 86 M€ n’ont pas encore d’impact sur la dette nette (actions du TRS non écoulées à cette date)
6 Périmètre France dont Cdiscount, hors GreenYellow – Dette nette hors IFRS 5
7 Covenants testés le dernier jour de chaque trimestre – en dehors de ces dates, le montant du tirage n’est pas limité
8 Dont 6 M€ de crédits fiscaux retraités par les filiales brésiliennes dans le calcul de l’EBITDA ajusté au S1 2021 (0 M€ au S1 2022)
9 France Retail hors promotion immobilière et GreenYellow
10 Hors essence et calendaire
11 Donnée publiée par la filiale
12 Donnée contributive. En vision GreenYellow : EBITDA de 40 M€ au S1 2022
13 EBITDA lié à la déneutralisation de promotion immobilière réalisée avec Mercialys (les opérations de promotion immobilière réalisées avec Mercialys sont neutralisées dans l’EBITDA à hauteur de la participation du Groupe dans Mercialys ; une baisse de la participation de Casino dans Mercialys ou une cession par Mercialys de ces actifs se traduisent donc par une reconnaissance d’EBITDA antérieurement neutralisé)
14 Crédits fiscaux retraités par les filiales brésiliennes dans le calcul de l’EBITDA ajusté
15 Définition donnée en page 12
16 Le BNPA normalisé dilué intègre l’effet de dilution lié à la distribution des titres subordonnés TSSDI 
17 Montant hors GreenYellow, classé en IFRS 5
18 Covenants testés le dernier jour de chaque trimestre – en dehors de ces dates, le montant du tirage n’est pas limité

19 Source NielsenIQ - Cumul à date - P06
20 Remise de 10% sur les achats (frais d’adhésion d’environ 10€ par mois dégressifs selon la durée souscrite)
21 Source Kantar, CAM P6 des enseignes des groupes Casino, Louis Delhaize et Les Mousquetaires
22 Données publiées par la filiale
23 Donnée contributive. La filiale publie un EBITDA de 17 M€ au S1 2022
24 Vision GreenYellow. En vision contributive, EBITDA de 33 M€
25 Le pipeline avancé correspond au cumul des projets qui sont au stade « awarded » et au stade « advanced pipeline » au sein du portefeuille de projets en développement de GreenYellow et de ses JV
26 Le pipeline additionnel d’opportunités correspond au cumul des projets qui sont au stade « pipeline » et au stade « early stage » au sein du portefeuille de projets en développement de GreenYellow et de ses JV
27 2021
28Donnée publiée par la filiale
29 Variations à changes constants hors crédits fiscaux
30 Déjà inclus dans la dette financière nette à fin 2021
31 Au 30 juin 2022, sur les 145 M€ de cessions de titres Mercialys, 86 M€ n’ont pas encore d’impact sur la dette nette (actions du TRS non écoulées à cette date)

32 Croissance comparable hors essence et calendaire
33 Données publiées par la filiale
34 Données non auditées, périmètre tel que défini dans les documentations de refinancement de novembre 2019 avec principalement Segisor comptabilisé dans le périmètre France Retail + E-commerce
35 Intérêts payés sur les dettes de loyer et le remboursement des passifs de loyer tels que définis dans la documentation
36 L’EBITDA après loyers (ie. remboursements des passifs de loyers et des intérêts au titre des contrats de location)
37 Emprunts et dettes financières dans les états financiers publiés
38 Donnée au 30 juin 2022
39 Montant hors GreenYellow, classé en IFRS 5
40 Dette sécurisée de 2,3 Mds€ et EBITDA après loyers hors GreenYellow de 734 M€
41 Sont retraités des autres produits et charges financiers, principalement les effets d'actualisation monétaire des passifs fiscaux, ainsi que les variations de juste valeur des Total Return Swaps 
42 Sont retraités de la charge d'impôt, les effets d’impôt relatifs aux autres produits et charges opérationnels et aux retraitements du résultat financier décrits ci-dessus, ainsi que les effets de la règle IFRIC23 "Incertitudes relatives aux traitements fiscaux"
43 Sont retraités des intérêts ne donnant pas le contrôle les montants associés aux éléments retraités ci-dessus
44 Avant dividendes aux actionnaires de la société mère et aux porteurs de TSSDI, avant frais financiers, et y compris loyers (remboursement des passifs de loyers et intérêts au titre des contrats de location)
45 Hors intérêts au titre des contrats de location
46 Dont 165 M€ au titre de Floa Bank (montant comptabilisé en incidence de périmètre) et 139 M€ au titre de Mercialys, desquels sont déduits -86 M€ de titres du TRS n’ayant pas encore d’impact sur la dette nette (actions du TRS non écoulées au 30 juin 2022)

47 Hors essence et calendaire
48 Excluant les magasins Codim en Corse : 8 supermarchés et 4 hypermarchés
49 Divers : dont Geimex
50 Le chiffre d’affaires comparable de la Proximité inclut la performance comparable des magasins franchisés
51 Données publiées par la filiale
52 En raison de l’application de la norme IAS29, le taux de change utilisé pour la conversion des comptes de l’Argentine correspond au taux de clôture
53 Les comptes 2021 ont été retraités suite à l’application rétrospective de la décision de l’IFRS IC portant sur les coûts d’implémentation, de configuration et de personnalisation des logiciels en mode SaaS et la décision de I’IFRS IC relative à la norme IAS 19
54 Les comptes 2021 ont été retraités suite à l’application rétrospective de la décision de l’IFRS IC portant sur les coûts d’implémentation, de configuration et de personnalisation des logiciels en mode SaaS et la décision de I’IFRS IC relative à la norme IAS 19
55 Les comptes 2021 ont été retraités suite à l’application rétrospective de la décision de l’IFRS IC portant sur les coûts d’implémentation, de configuration et de personnalisation des logiciels en mode SaaS et la décision de I’IFRS IC relative à la norme IAS 19
56 Les comptes 2021 ont été retraités suite à l’application rétrospective de la décision de l’IFRS IC portant sur les coûts d’implémentation, de configuration et de personnalisation des logiciels en mode SaaS et la décision de I’IFRS IC relative à la norme IAS 19

Pièce jointe


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles