La bourse ferme dans 8 h 26 min
  • CAC 40

    6 686,17
    -19,44 (-0,29 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 155,73
    -16,44 (-0,39 %)
     
  • Dow Jones

    35 603,08
    -6,26 (-0,02 %)
     
  • EUR/USD

    1,1641
    +0,0011 (+0,09 %)
     
  • Gold future

    1 794,10
    +12,20 (+0,68 %)
     
  • BTC-EUR

    53 947,77
    -1 978,53 (-3,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 494,13
    -40,52 (-2,64 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,90
    -0,60 (-0,73 %)
     
  • DAX

    15 472,56
    -50,36 (-0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 190,30
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    15 215,70
    +94,02 (+0,62 %)
     
  • S&P 500

    4 549,78
    +13,59 (+0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 096,13
    +78,60 (+0,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3795
    -0,0000 (-0,00 %)
     

Grand Prix de Zagreb 2021 : une première journée prolifique pour les Françaises

·2 min de lecture

Le Grand Prix de judo de Zagreb s'est ouvert ce vendredi en présence du Premier ministre croate croate Andrej Plenkovič, et du patron de la Fédération internationale Mirius Vizer. Il s'agit du premier grand événement mondial de ce sport, depuis les Jeux olympiques de Tokyo.

Les Françaises en forme

Chez les dames, la Française Priscilla Gneto fait un retour remarquable après une absence de deux ans du circuit mondial. Elle remporte la finale des moins de 57 kg grâce à un superbe Ura Nage. La jeune femme qui explique avoir vécu "une longue période" savoure sa victoire. "J'ai vu que j'aimais vraiment mon sport, et j'étais tellement excitée de revenir" a-t-elle confié à l'issue de sa victoire.

Sa médaille d'or, tant attendue, lui a été décernée par Sandra Corak, responsable de l'éducation de la Fédération internationale de judo.

Moins de chance pour sa soeur, Astride Gneto, qui s'est faite surprendre par la Belge, Amber Ryheul dans la catégorie des moins de 52 kg. La Française, pourtant septième mondiale, a vu la victoire lui échapper dans le Golden score.Mohammed Meridja, directeur du coaching de la fédération internationale a décerné sa médaille à la gagnante.

Lot de consolation pour la France, Blandine Pont s'est imposée dans la catégorie des moins de 48 kg, face à sa compatriote Mélanie Vieu.

Sam Hall saisit sa chance

Dans la catégorie masculine des moins de 66 kg, c'est le moldave Denis Vieru qui l'a emporté ce vendredi. Spécialiste du Tai Otoshi, il s'est illustré en finale en retournant et maintenant son adversaire, le russe Abdula Abdulzhalilov.

"Je suis spécialiste du Tai Otoshi. Mes jambes sont très rapides et légères" explique le Moldave, vainqueur du grand chelem de Paris en 2019.

Sa médaille d'or lui a été remise par Florin Daniel Lascau, directeur des arbitres de la Fédération internationale.

Sam Hall, pour sa part, a su saisir sa chance après une attaque de son adversaire italien, Angelo Pantano. Grâce à une prise d'étranglement le Britannique s'est assuré une belle victoire dans la catégorie des moins de 60 kg. Sa médaille lui a été remise par Lisa Allan, responsable des événements de la Fédération internationale.

Le pays hôte s'inscrit tout de même au tableau des médailles pour cette première journée, grâce à la jeune Ana Viktoija Puljiz qui remporte le bronze dans la catégorie des moins de 52 kg. Elle concourrait à domicile, en pratiquant un judo explosif et dynamique.

Au terme d'une journée spectaculaire, nos équipes retiendrons deux actions, l'une de l'Italien Pantano, et l'autre du Russe Abdulzhalilov : vidéos à visionner sur le compte Twitter de la Fédération internationale de judo, que nous postons ci-dessous.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles