La bourse ferme dans

Garde d'enfant : des aides financières bonifiées d'au moins 30 % pour certains parents

Mathieu BRUCKMULLER
1 / 1

Assistante maternelle : les clés pour remplir le contrat de travail d'une nounou

Voici une bonne nouvelle pour le portefeuille de nombreux parents. Insérée dans la loi du 22 décembre 2018 sur le financement de la sécurité sociale pour l'année 2019, elle s'applique seulement depuis le 1er janvier 2020.

Désormais, les familles dont l’enfant a atteint l’âge de trois ans entre le 1er janvier et le 31 août de l’année civile continueront à percevoir le montant à taux plein du complément de libre choix du mode de garde (CMG) jusqu’à ce qu’il fasse son entrée à la maternelle. Un décret en ce sens a été publié au Journal officiel le 31 octobre.

Fin des aides divisées par deux

Avant, les aides baissaient de moitié dès que l’enfant fêtait ses 3 ans. En fonction des revenus des parents, la rémunération d’une assistante maternelle ou d'une garde d’enfants à domicile était prise en charge par la Caisse d'allocations familiales (CAF) à hauteur de 467,41 euros par mois au maximum pour un enfant de moins de 3 ans. Ce montant tombait à 233,71 euros entre 3 et 6 ans. En ce qui concerne le recours à une entreprise, une association ou une micro-crèche pour faire garder son enfant, là encore l’aide maximale était divisée par deux au troisième anniversaire de l’enfant avec une perte mensuelle qui pouvait atteindre 427,34 euros.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- 5 raisons qui expliquent la mort inéluctable du chèque
- Assurance vie 2019 : Mutavie crée la surprise avec Multi Vie
- Impôts : le boom des arnaques en ligne