La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,97 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0405
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 754,00
    +8,40 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    15 908,78
    -62,87 (-0,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,28
    -1,66 (-2,13 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,82 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,96 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,06 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2097
    -0,0017 (-0,14 %)
     

Futur avion de combat européen : Airbus espère un accord avec Dassault avant la fin de l'année

defense.gov

"Nous nous approchons du dénouement. Nous voulons rester optimistes et pensons que le contrat sera signé avant la fin 2022", a déclaré le président exécutif d'Airbus, Guillaume Faury, lors d'un point presse à Berlin. "Je suis confiant de voir le contrat signé avant la fin de l'année", a renchéri à ses côtés Michael Schöllhorn, responsable de la branche militaire et spatiale d'Airbus, Airbus Defense and Space.

Initié en 2017, le Système de Combat Aérien du Futur (SCAF) est censé entrer en service à l'horizon 2040. Fin août 2021, les trois pays concernés, France, Allemagne et Espagne avaient signé un accord prévoyant 3,6 milliards d'euros d'études détaillées, pour lancer en 2025, la construction d'un démonstrateur en vol qui décollerait deux ans plus tard. Mais ensuite les contrats n'avaient pas été passés faute d'accord sur le partage des tâches entre le français Dassault Aviation et son partenaire principal Airbus.

Ce blocage s'est ajouté à la longue liste des points de friction entre la France et l'Allemagne dont la coopération traverse une crise de confiance. D'après MM. Faury et Schöllhorn, la situation s'est débloquée et le programme devrait entrer fin 2022 dans la phase dite 1B, qui prévoit la mise au point d'un démonstrateur (sorte de pré-prototype). "Cela nous a pris davantage de temps pour parvenir à la phase 1B que nous pensions au début, maintenant nous approchons (du but, nldr)", a commenté M. Faury.

>> Achetez et vendez vos placements (Bourse, cryptomonnaies…) au (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Télécom : Iliad, maison-mère de Free, en "forte croissance" au 3e trimestre avec des nouveaux abonnés
CAC 40 : la Fed douche l'enthousiasme de la Bourse, la Chine déçoit
Protection des données personnelles aux Etats-Unis : Google accepte de verser des centaines de millions de dollars
EDF ne pourra pas respecter son calendrier de relance du parc nucléaire
Jeff Bezos annonce qu'il fera don de la majorité de sa fortune à des associations caritatives