La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0797
    -0,0114 (-1,05 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 643,22
    -230,38 (-1,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

FTX : villas de luxe, repas gratuits, voyages... Les dépenses mirobolantes de la société pour ses salariés

Bloomberg / Getty Images

La saga FTX se poursuit avec chaque jour son lot de révélations. Malgré les excuses répétées de son fondateur Sam Bankman-Fried, après la faillite retentissante de la plateforme d'échanges de cryptomonnaies, le Financial Times vient de faire de nouvelles révélations, mercredi 30 novembre. Les dirigeants de FTX auraient dépensé des sommes folles pour offrir de somptueux avantages en nature à ses salariés, dans les mois précédant l'effondrement de la plateforme.

Repas et massages gratuits, livraisons d'Amazon par jet privé, voyages, voitures... Au siège social de FTX, aux Bahamas, un service de restauration quotidien était proposé aux employés "en plus de l'épicerie gratuite, du salon de coiffure, des massages bihebdomadaires", a ainsi confié au quotidien économique un ancien salarié. Les employés pouvaient également bénéficier d'une "gamme complète de voitures avec prise en charge de l'essence pour tous les employés", mais également de "voyages illimités et tous frais payés vers n'importe quel bureau dans le monde".

Amazon ne livrant pas aux Bahamas, FTX aurait également affrété des avions privés pour transporter les commandes de ses employés de Miami au siège de l'entreprise. Des salariés de la filiale américaine pouvaient se faire livrer pour 200 $ par jour de nourriture par DoorDash. "[C'était] des enfants qui dirigeaient des enfants [...]. Je n'avais jamais été témoin d'autant d'argent dans ma vie", a commenté un ancien employé de FTX au Financial Times.

Le nouveau PDG de FTX, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Faillite de FTX : son fondateur Sam Bankman-Fried présente ses excuses, mais réfute toute escroquerie
FTX : Sam Bankman-Fried affirme que certains de ses clients pourront récupérer leur argent
Faillite de FTX : les investisseurs français lésés s’organisent pour récupérer leur argent
Le bitcoin volatil avec les manifestations en Chine, Elon Musk dope le dogecoin : le conseil Bourse
Bitcoin : ces deux hommes sont accusés d'avoir détourné près de... 552 millions d'euros