La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 068,59
    -125,57 (-1,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 229,56
    -70,05 (-1,63 %)
     
  • Dow Jones

    34 265,37
    -450,02 (-1,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,1355
    +0,0037 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 836,10
    -6,50 (-0,35 %)
     
  • BTC-EUR

    31 654,82
    -2 880,78 (-8,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    870,86
    +628,18 (+258,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,83
    -0,72 (-0,84 %)
     
  • DAX

    15 603,88
    -308,45 (-1,94 %)
     
  • FTSE 100

    7 494,13
    -90,88 (-1,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 768,92
    -385,10 (-2,72 %)
     
  • S&P 500

    4 397,94
    -84,79 (-1,89 %)
     
  • Nikkei 225

    27 522,26
    -250,67 (-0,90 %)
     
  • HANG SENG

    24 965,55
    +13,20 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,3546
    -0,0055 (-0,40 %)
     

France: la prévision de croissance pour 2021 revue en hausse à 6,7% par la Banque de France

·1 min de lecture

La croissance en France devrait atteindre 6,7% en 2021, son taux le plus élevé en plus de 50 ans, a déclaré mercredi sur RTL le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau.

La croissance en France devrait atteindre 6,7% en 2021, son taux le plus élevé en plus de 50 ans, a déclaré mercredi sur RTL le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau. La banque centrale prévoyait depuis septembre une croissance 6,3%, tout en évoquant ensuite la possibilité qu'elle se situe plutôt autour de 6,75%. Ce dernier chiffre "n'est pas une prévision, c'est juste un calcul par rapport aux acquis" des trimestres précédents, avait expliqué le directeur général de l'institution, Olivier Garnier, le 8 novembre.

Le chiffre de 6,7% "est beaucoup plus élevé que ce que l'on attendait en première moitié de l'année et c'est le plus haut chiffre de croissance depuis plus de 50 ans", a déclaré François Villeroy de Galhau, ajoutant que la Banque de France allait livrer ses prévisions complètes pour 2021 et les années à venir le 20 décembre.

L'OCDE avait de son côté estimé mi-novembre que la croissance de la France atteindrait 6,8% cette année, mais elle ne pouvait pas encore prendre en compte le renforcement des incertitudes liées à l'arrivée en Europe du variant Omicron du virus Sars-Cov-2. Selon la dernière note de conjoncture de la Banque de France publiée mardi soir, l'activité en France a retrouvé son niveau d'avant-crise depuis le mois d'août, et devrait se situer en décembre à 0,75 point de pourcentage au-dessus de ce niveau.


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles