La bourse ferme dans 7 h 20 min
  • CAC 40

    5 565,74
    +47,19 (+0,86 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 523,31
    +30,77 (+0,88 %)
     
  • Dow Jones

    29 638,64
    -271,73 (-0,91 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0046 (+0,38 %)
     
  • Gold future

    1 796,70
    +15,80 (+0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    16 235,54
    -15,47 (-0,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    382,78
    +18,18 (+4,99 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,65
    +0,31 (+0,68 %)
     
  • DAX

    13 415,10
    +123,94 (+0,93 %)
     
  • FTSE 100

    6 354,10
    +87,91 (+1,40 %)
     
  • Nasdaq

    12 198,74
    -7,11 (-0,06 %)
     
  • S&P 500

    3 621,63
    -16,72 (-0,46 %)
     
  • Nikkei 225

    26 787,54
    +353,92 (+1,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 567,68
    +226,19 (+0,86 %)
     
  • GBP/USD

    1,3385
    +0,0054 (+0,40 %)
     

Fonds de solidarité : Shine lance le 1er simulateur d'éligibilité

Samuel AUFFRAY
·1 min de lecture

La néobanque Shine a mis en ligne un simulateur d’éligibilité au fonds de solidarité développé par l'Etat pour aider les entreprises en difficulté suite aux mesures de confinement notamment. « Complexes à comprendre, les conditions d'accès laissent plus d'un entrepreneur dans l'incertitude », écrit Shine, la banque des freelances comme elle se définit. Pour connaître le montant des aides auxquelles ont peut prétendre, il suffit de répondre à quelques question à cette adresse : https ://www.shine.fr/simulateur-fonds-solidarite/

Et Shine de préciser : « Le résultat de cette simulation vise à vous offrir une estimation et une aide dans vos démarches, et n'a pas de valeur légale. »

« La première version - lancée en mars - a déjà permis à plus de 50 000 entrepreneurs de connaître leur éligibilité. Ses fonctionnalités seront enrichies dans les semaines à venir, au fil des annonces du gouvernement. Le simulateur permettra ainsi, dans certaines conditions, de calculer directement le montant auquel peuvent prétendre les entrepreneurs », assure la néobanque.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Coronavirus : qui va payer la facture de la crise ?
- Action FDJ : un an après, les actionnaires ont touché le gros lot
- Assurance téléphone : la solution que Lydia réserve à ses clients