La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0797
    -0,0114 (-1,05 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 681,14
    -275,64 (-1,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Faillite de FTX : retour sur une débâcle éclair et la chute d’une idole des cryptos

Andrey Rudakov/Bloomberg via Getty Images

De la publication d’un article de CoinDesk émettant des doutes sur la solidité du bilan d’Alameda Research, bras armé de FTX, à la faillite retentissante de ce dernier, neuf jours se sont écoulés. Le temps pour les millions d’investisseurs ayant confié des fonds à la plateforme d’échanges de passer par toutes les émotions : de l’incrédulité, en apprenant la fragilité de ce poids lourd du secteur, à l’espoir lorsque Binance s’est positionné pour le sauver, à la colère après les révélations quant aux agissements du fondateur du groupe, Sam Bankman-Fried. Ces derniers relevaient ni plus ni moins de l’escroquerie puisque celui que l’écosystème appelle SBF avait mis en place un système dans lequel des fonds déposés par les clients sur FTX étaient transférés à Alameda Research.

>> Découvrez 21 millions, la newsletter consacrée aux cryptomonnaies de Capital. Chaque semaine un dossier complet pour tout comprendre à la révolution crypto et des analyses de cours pour vous accompagner dans vos investissements. En ce moment, avec le code promo CAPITAL30J, profitez d'un mois d'essai gratuit.

Après avoir interrompu les retraits à partir du 8 novembre, FTX et la myriade de sociétés affiliées créées par Sam Bankman-Fried se sont placées sous la protection du chapitre 11 de la loi des faillites du Delaware, le 11 novembre. John J. Ray III, le liquidateur nommé en remplacement de SBF et chargé du processus de restructuration (et probablement de liquidation) du groupe, déclarait “n’avoir jamais (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Bitcoin pourrait "chuter de 70% et retomber à 5000 dollars l'année prochaine"
Cryptomonnaies : le Français Ledger prospère malgré la crise du secteur
FTX : villas de luxe, repas gratuits, voyages... Les dépenses mirobolantes de la société pour ses salariés
Faillite de FTX : son fondateur Sam Bankman-Fried présente ses excuses, mais réfute toute escroquerie
FTX : Sam Bankman-Fried affirme que certains de ses clients pourront récupérer leur argent