La bourse ferme dans 4 h 42 min
  • CAC 40

    7 169,13
    +36,78 (+0,52 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 230,50
    +21,19 (+0,50 %)
     
  • Dow Jones

    34 156,69
    +265,67 (+0,78 %)
     
  • EUR/USD

    1,0745
    +0,0014 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 894,90
    +10,10 (+0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    21 568,41
    +21,27 (+0,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    534,77
    +8,82 (+1,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,87
    +0,73 (+0,95 %)
     
  • DAX

    15 438,26
    +117,38 (+0,77 %)
     
  • FTSE 100

    7 922,93
    +58,22 (+0,74 %)
     
  • Nasdaq

    12 113,79
    +226,34 (+1,90 %)
     
  • S&P 500

    4 164,00
    +52,92 (+1,29 %)
     
  • Nikkei 225

    27 606,46
    -79,01 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    21 283,52
    -15,18 (-0,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,2098
    +0,0046 (+0,38 %)
     

Facture d'électricité des TPE : un rabais de 100 euros par MWh accordé par TotalEnergies

Kévin Comte

Bonne nouvelle pour les très petites entreprises (TPE) qui ont vu leur facture d'électricité atteindre des sommets. Le géant de l'énergie TotalEnergies a annoncé une contribution qui reviendra à ramener le prix moyen de MWh à 280 euros HT pour ses 22.000 clients TPE. Le gouvernement s'est engagé le 6 janvier à contenir à 280 euros par MWh leur facture d'électricité en moyenne pour 2023, afin de protéger celles qui ne bénéficient pas du tarif de vente réglementé et qui ont renouvelé leur contrat de fourniture d'électricité au second semestre 2022, frappées ainsi de plein fouet par la flambée des prix.

La branche Electricité et gaz de TotalEnergies "y contribuera au travers d'un rabais de 100 euros le mégawattheure (MWh) de façon à ce que les contrats de fourniture d'électricité signés au cours du second semestre 2022 soient ramenés à un prix annuel moyen sur 2023 de 280 euros HT le MWh", a indiqué le groupe dans un communiqué publié ce lundi 23 janvier, "à la suite des concertations engagées ces derniers jours par le gouvernement".

Cette mesure bénéficiera à ses 22.000 clients TPE (société de moins de 10 salariés avec un chiffre d'affaires inférieur à 2 millions d'euros annuels). Le groupe, dont le PDG Patrick Pouyanné avait annoncé la semaine dernière vouloir étendre le dispositif, a par ailleurs confirmé "répondre à l'appel" de ses 6.000 clients PME (société de moins de 250 salariés avec un chiffre d'affaires inférieur à 50 millions d'euros annuel) "qui ont également signé leur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Prix Nobel Joseph Stiglitz estime qu'il faudrait un taux d'imposition à 70 % pour les plus riches
Réforme des retraites : FO envisage un "blocage du pays" pour se faire entendre
Panama papers, Paradise Papers... voici les sommes récupérées par le fisc français grâce aux révélations de la presse
Fonction publique : les propositions d'une association pour plus de diversité sociale
Venezuela : l'inflation ralentit, mais toujours à un niveau record