EuroMillions : il touche le jackpot 30 ans après sa grand-mère

Tumisu de Pixabay

L’histoire se répète pour le plus grand bonheur de cette famille. À Ustaritz, au Pays basque, un homme vient de décrocher le gros lot : un million d’euros au tirage au sort de l’EuroMillions My Million. Si l’histoire interpelle, ce n’est pas seulement parce qu’il est aisé de se mettre à la place de ce chanceux, c’est aussi et surtout parce qu’il est le deuxième membre de sa famille à remporter le jackpot ! Sa grand-mère avait elle aussi gagné le jeu il y a de ça trente ans. De quoi donner un joli coup de pouce à cette famille de basques, qui n’a jamais perdu espoir de voir à nouveau la chance tomber sur elle.

Cela faisait dix ans que le petit-fils de la première veinarde de la famille jouait au jeu de hasard. Comme à son habitude, il s’est rendu le 10 janvier dernier au tabac pour acheter une grille. Une simple grille à 2,50 euros, la plus petite… mais qui cachait le gros lot. Machinalement, l’homme est ressorti du commerce du 451, rue de Hiribehere à Ustaritz, avant de se rendre au travail le lendemain matin. Et c’est à la pause déjeuner seulement qu’il est tombé à la renverse en découvrant le tirage du jour.

CQ 491 0323… après plusieurs relectures, il comprend : c’est bien son code My Million. Le Basque n’en revient pas, voilà que la bonne étoile familiale s’est à nouveau penchée sur eux ! Comme son aïeule par le passé, il remporte le jeu, soit la somme d’un million d’euros. Immédiatement, le gagnant pense à sa grand-mère.“ Adolescent à l’époque, je me souviens très bien de l’émotion (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Samsung Galaxy S22 profite d'une offre flash de -47% et la toile s'affole
iPhone 14 Pro Max : saisissez le smartphone Apple avec plus de 200 euros de remise
Amazon brise le prix de ces 2 machines à café De'Longhi avec des milliers d'avis (jusqu'à -53%)
Amazon explose de 31% le prix de cette tablette Samsung dans le top des ventes
Amazon fait une folie en faisant passer le prix de ce vidéoprojecteur sous la barre des 60 euros