Marchés français ouverture 8 h 8 min
  • Dow Jones

    33 999,04
    +18,72 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    12 965,34
    +27,22 (+0,21 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,0089
    -0,0091 (-0,90 %)
     
  • HANG SENG

    19 763,91
    -158,54 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    23 166,11
    -179,23 (-0,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    558,74
    +1,01 (+0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 283,74
    +9,70 (+0,23 %)
     

Etats-Unis : la banque Goldman Sachs visée par une enquête sur ses cartes de crédit

Un bureau du gouvernement fédéral américain enquête actuellement sur certaines des pratiques commerciales de Goldman Sachs, liées aux cartes de crédit que la banque commercialise auprès des particuliers, selon un document transmis jeudi 4 août par l'établissement bancaire au régulateur boursier américain. "L'entreprise coopère avec le Bureau de protection des consommateurs en matière financière (CFPB) dans le cadre d'une enquête sur les pratiques de gestion des comptes de carte de crédit" de Goldman Sachs aux Etats-Unis, a souligné la banque dans ce document.

L'enquête concerne notamment les remboursements, les rétrocessions des paiements non conformes, la résolution des litiges liés aux erreurs de facturation, ainsi que les publicités et les rapports transmis aux bureaux de crédit, détaille Goldman Sachs dans ce rapport. La banque avait près de 12 milliards de dollars de prêts sur cartes de crédit en cours à la fin juin, contre un peu plus de 8 milliards fin décembre, est-il précisé dans le document.

La banque d'affaires, s'est diversifiée après la crise financière de 2008, en s'ouvrant depuis 2016 aux TPE et aux particuliers avec une plateforme baptisée Marcus, renforcée ensuite par l'acquisition de United Capital, une société de gestion de patrimoine, et un partenariat avec Apple pour lancer une carte bancaire. L'activité de services aux particuliers et de gestion de fortune a progressé de 25% au deuxième trimestre. La firme de Wall Street a dégagé sur cette période un bénéfice (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

“Une guerre à Taïwan provoquerait une récession encore plus grave que celle du Covid-19”
Les marchés boursiers accueillent froidement les bons chiffres du chômage aux États-Unis
États–Unis : le nombre inattendu de créations d'emplois dope le cour du dollar
Tesla : les actionnaires approuvent la division par trois des actions
CAC 40 : la Bourse a les yeux rivés sur le chômage aux Etats-Unis, la Chine inquiète

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles