Marchés français ouverture 6 h 43 min
  • Dow Jones

    34 022,04
    -461,68 (-1,34 %)
     
  • Nasdaq

    15 254,05
    -283,64 (-1,83 %)
     
  • Nikkei 225

    27 849,98
    -85,64 (-0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,1324
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    23 658,92
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    50 460,27
    -564,93 (-1,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 451,60
    -17,48 (-1,19 %)
     
  • S&P 500

    4 513,04
    -53,96 (-1,18 %)
     

Une espèce archaïque de baleine à pattes a été découverte dans le Fayoum égyptien

·2 min de lecture

REVUE DE PRESSE AFRIQUE. Au sommaire, un ancêtre amphibie de nos baleines doté de membres identifié en Egypte et un point sur la fabrication des vaccins anti-Covid entreprise par plusieurs pays africains.

Phiomicetus anubis était l'ancêtre de nos baleines. C'était un archéocète à la carrure impressionnante (3 mètres de long et 600 kg), doté de quatre pattes, des mâchoires aux dents acérées et un sens de l’odorat très développé. Cet animal était capable de nager sous l’eau comme de se mouvoir sur terre, il y a 43 millions d’années. Et ce devait être un redoutable prédateur. Son fossile a été trouvé il y a plusieurs années déjà dans le schiste argileux d’un site déjà riche en fossiles marins, la dépression du Fayoum, au sud du Caire. Célèbre pour ses fossiles d’archéocètes, l’endroit a été baptisé , la Vallée des Baleines.

Les ossements de Phiomicetus anubis, entreposés avec soin depuis 2008, attendaient qu’une nouvelle génération de paléontologues égyptiens l’identifie. L’équipe entièrement égyptienne qui étudie ce fossile et publie son analyse en août 2021 dans la revue des a eu la chance de tomber sur une toute nouvelle espèce. Le magazine égyptien est retourné voir en septembre dernier l’un des signataires de l’article, Hesham Sallam, à la tête du Vertebrate Paleontology Center de l’université de Mansoura du Caire. Le chercheur rappelle que la découverte est une bonne raison de célébrer la paléontologie égyptienne : beaucoup des études en paléontologie menée sur le sol égyptien sont le fait d’étrangers. Cette fois-ci, fouilles et publication scientifique sont entièrement égyptiennes, le pays peut dorénavant "s’assoir à la table des géants de la science" explique Hesham Sallam avec fierté.

Cette Vallée des Baleines, située dans la dépression du Fayoum est une véritable bénédiction pour les paléontologues : les nombreux fossiles marins et amphibies qu’elle a livrés documentent l’histoire évolutive d’espèces marines anciennes. Les fossiles trouvés ont permis de comprendre comment des mammifères terrestres se sont adaptés à un milieu marin. Il est ainsi possible de retracer les différentes étapes qui ont conduit ces Protocétidés, espèces semi-aquatiques et pourvues [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles